site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Trevor Brooks, un citoyen britannique, né à Londres dans une famille d'origine jamaïcaine et s'était converti à l'islam| Photo: Capture écran

Trevor Brooks, un citoyen britannique, né à Londres dans une famille d’origine jamaïcaine et s’était converti à l’islam| Photo: Capture écran

Attaque terroriste à Londres: L’assaillant «  » est un citoyen britannique d’origine jamaïcaine

Quatre personnes, sans compter l’assaillant, ont été tuées dans l’attaque terroriste survenue au Parlement britannique et à ses abords, mercredi après-midi dans le centre de Londres. Plusieurs blessés, dans un état plus ou moins grave. Parmi eux se trouvent trois lycéens français. Leur pronostic vital n’est pas engagé. Theresa May s’est exprimée peu avant 22h, indiquant que le niveau d’alerte attentat ne serait pas relevé.

L’assaillant qui a attaqué le Parlement britannique ce mercredi 22 mars à Londres est connu. « Trevor Brooks, un citoyen britannique, né à Londres dans une famille d’origine jamaïcaine et s’était converti à l’islam. Trevor Brooks n’est pas du tout un inconnu pour les services de sécurité. Ils sont sûrs que c’est lui, car l’homme a été abattu, il n’y a aucun doute sur son identité », explique Loïc de La Mornais, en direct de Londres pour Franceinfo.

Une des figures de l’islamisme radical

Trevor Brooks était connu pour être l’une des figures de l’islamisme radical à Londres. Il avait déjà été condamné, emprisonné notamment pour financement du terrorisme. « L’enquête dira pourquoi cet homme, qui très certainement avait été mis sous surveillance, n’a pas pu être détecté avant son passage à l’acte cet après-midi », poursuit le journaliste.

L’essentiel : Deux lieux d’attaque

  • Cinq personnes sont mortes. Parmi elles, un policier et l’assaillant présumé
  • Environ quarante personnes ont été blessées, dont trois lycéens français
  • Theresa May s’est entretenue avec Donald Trump et a présidé ce soir une réunion de crise ; François Hollande a réagi en apportant son « soutien » aux Britanniques

Les faits se sont produits à deux endroits différents. Le scénario qui se dessine, est celui d’un homme à bord d’un 4×4 noir qui se lance à vive allure sur le pont de Westminster, le pont qui traverse la Tamise entre la gare de Waterloo et le Parlement. Il est environ 14h30. Le conducteur fauche de nombreux passants, dont trois agents de sécurité, sur le trottoir avant que son véhicule ne s’écrase contre les grilles de sécurité qui protègent le Parlement.

L’homme sors de sa voiture, armé d’un couteau, et pénètre en courant dans une des cours du bâtiment, la plus proche de Big Ben. Il attaque auparavant les policiers qui gardent l’entrée. L’un d’entre eux est touché. Le député Tobias Ellwood, ancien militaire de la Royal Navy, tente de le sauver, en attendant l’arrivée des secours. En vain: l’agent succombe quelques heures plus tard. L’agresseur, lui, est abattu par les autres policiers peu après son entrée dans l’enceinte de Westminster.

La police britannique a rapidement évoqué une attaque « terroriste ». « Des policiers, et notamment des policiers armés, restent sur place et nous traitons (ces faits) comme un incident terroriste jusqu’à preuve du contraire », a dit la police dans un communiqué. Les services du contre-terrorisme de la Couronne ont été saisis. A 23h30, la piste du « terrorisme islamiste » était privilégiée.

Par Africa24monde

http://africa24monde.com/actualite/view/attaque-terroriste-a-londres-l-assaillant-trevor-brooks-est-un-citoyen-britannique-d-origine-jamaicaine.html

Comments are closed.

  • Archives