site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Après la reconnaissance faciale, la Chine utilise la technologie de “reconnaisse de la démarche”

Après la reconnaissance faciale, la Chine utilise la technologie de “reconnaisse de la démarche”

On raconte que la démarche d’une personne peut en dire beaucoup à son sujet, et une jeune entreprise chinoise a apparemment mis au point une technologie qui lui permet d’identifier les individus par leur démarche, même si leur visage est couvert ou s’ils sont dos à la caméra.

Connue sous le nom de “reconnaissance de la démarche”, la technologie inventée par Watrix, une jeune entreprise d’intelligence artificielle, analyse des milliers de mesures de la marche d’une personne, de sa forme corporelle et l’angle du mouvement du bras jusqu’à sa posture, en passant par la démarche. Tous ces traits individuels sont stockés dans une base de données que le logiciel consulte ensuite pour tenter d’identifier les personnes. Selon une déclaration officielle de Watrix, le taux de précision de la technologie de la marche au niveau du laboratoire dépasse 96 %.

La technologie de reconnaissance faciale a fait beaucoup de chemin ces dernières années, mais elle a toujours une faiblesse fondamentale : elle a besoin de “voir” les visages des gens afin de les identifier, donc si le visage d’une personne est couvert ou si son dos est devant la caméra, c’est inutile. La reconnaissance de la démarche, par contre, est beaucoup plus fiable. Elle fonctionne sous pratiquement tous les angles et comme elle analyse tant de paramètres, elle peut identifier les sujets même s’ils tentent de couvrir leurs jambes. Les déguisements ou faire semblant de boiter ne sont pas non plus très efficaces pour tromper la technologie.

“Se couvrir les jambes réduirait le score de reconnaissance, mais nous analysons tout le corps d’une personne”, a déclaré Huang Yongzhen, co-fondateur et directeur général de Watrix, dans une interview“Avec la reconnaissance faciale, les gens doivent regarder dans un appareil photo – la coopération n’est pas nécessaire pour qu’ils soient reconnus [par notre technologie].”

 Watrix a dévoilé la première version de sa technologie de reconnaissance de la démarche en octobre de l’année dernière et est depuis en pourparlers avec des entreprises de sécurité de Singapour, de l’Inde, de la Russie, des Pays-Bas et de la République tchèque. La technologie a également été testée par des agents de la sécurité publique pendant des milliers d’heures et utilisée pour résoudre des douzaines d’affaires policières. Les autorités de Shanghai et de Pékin utilisent déjà la reconnaissance de la démarche pour détecter les criminels recherchés et identifier les piétons.

La version actuelle du logiciel de reconnaissance de la démarche n’est pas encore capable de détecter les gens en temps réel, mais la startup chinoise affirme qu’elle est capable d’analyser des images vidéo d’une heure en seulement 10 minutes, avec une précision de plus de 94%.

 

Watrix développe également une technologie de reconnaissance faciale et recommande de la combiner avec la reconnaissance de la démarche pour améliorer les résultats globaux de détection. Ouais, bonne chance pour se cacher de cette combinaison…

Lire aussi : L’intelligence artificielle luttant contre la corruption en Chine fonctionne trop bien – elle est déconnectée

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche

Comments are closed.

  • Archives