site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Alors que l’Arabie saoudite souffre d’une économie en berne, les pensions des princes ont été augmentées de 50 %, rapporte un média américain.

Mohammad ben Salmane, prince héritier saoudien. (Photo d’archives)

Mohammad ben Salmane, prince héritier saoudien. (Photo d’archives)

Selon le rapport de Bloomberg citant certaines sources, les autorités saoudiennes ont subitement décidé d’augmenter les pensions de certains membres de la famille royale.

Et ce, alors que Mohammad ben Salmane avait arrêté il y a quelque temps des personnes influentes et des princes sous prétexte de lutter contre la corruption.

D’après ces sources, les pensions des princes auraient été augmentées de 50 %.

Abdul Aziz, fondateur de l’Arabie saoudite. ©AFP

Abdul Aziz, fondateur de l’Arabie saoudite. ©AFP

« Plusieurs descendants du roi Abdul Aziz, fondateur de l’Arabie saoudite, ont bénéficié de cette augmentation », ont ajouté ces sources.

 Selon ce rapport, cette décision vise à équilibrer et améliorer les relations avec la famille Saoud.

Cette décision a été prise, poursuit ce rapport, en vue d’équilibrer et d’améliorer les relations avec la famille Saoud après les mesures anticorruption qui l’avaient visée.

Cela a provoqué la colère du peuple saoudien, car Riyad poursuit à présent une politique d’austérité. Selon Bloomberg, cette augmentation concernera des milliers de princes.

Plus tôt, Wikileaks avait publié un document américain révélant que les princes saoudiens recevaient une pension oscillant entre 800 et 270 000 dollars.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/02/03/551131/Prince-hritier-pension-augmentation-roi-Abdul-Aziz-Arabie-saoudite

Comments are closed.

  • Archives