site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Donald Trump s’entretient avec Mohammed ben Salmane à Washington, le mardi 14 mars 2017. ©Getty Images

Donald Trump s’entretient avec Mohammed ben Salmane à Washington, le mardi 14 mars 2017. ©Getty Images

Selon le Daily Mail citant des sources informées, Trump a promis à Ben Salmane de bloquer les biens que possèdent en Amérique les princes saoudiens « déchus ».

Le Daily Mail écrit, en citant une source proche du dossier, que le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, est très fier de bénéficier du soutien du président américain pour la mise en application concrète de son plan dit anti-corruption, qui consiste en réalité à incarcérer des princes et à leur confisquer leurs biens.

C’est ainsi que Mohammed ben Salmane aurait révélé à ses proches conseillers que Trump l’avait soutenu explicitement pour la prise du pouvoir et dans l’arrestation en une nuit et à travers tout le pays de 11 princes et de centaines d’hommes d’affaires.

Il paraîtrait que le prince héritier se vante même très souvent devant son entourage des liens d’amitié qu’il a tissés avec le président américain et son gendre, Jared Kushner.

Avant cela, l’écrivain américain Michaël Wolff avait écrit dans son livre Le feu et fureur que le président américain a raconté à ses amis : « Nous avons mis au pouvoir notre homme », ce qui signifie clairement que c’est Kushner qui a élaboré le projet du coup d’État en Arabie saoudite.

En octobre aussi, Kushner a fait une visite en Arabie Saoudite et le Washington Post a rapporté qu’il avait passé des soirées entières à travailler jusqu’à 4 h du matin avec le prince héritier saoudien pour discuter de la manière de mener des projets communs.

Selon les sources du Daily Mail, Trump a donné son aval au mois de novembre pour la confiscation de tous les biens que possèdent en Amérique les princes saoudiens détenus sur l’ordre de Mohammed ben Salmane. Il s’agirait plus précisément de propriétés privées, de sociétés, de jets privés et de sommes importantes investies à court et à long terme.

Trump aurait même dit à Ben Salmane que la Maison-Blanche allait faciliter le transfert de la garde ou de la propriété de ces biens à l’ambassade saoudienne à Washington.

Le président américain aurait tout de même posé deux conditions : que tous ces biens restent dans les banques américaines, qu’il y ait une autorisation écrite de la personne détenue suivie d’une validation du ministère saoudien des Affaires étrangères, du ministère saoudien de la Justice et de l’ambassade américaine à Riyad.

Par Africa24monde Avec presstv

http://africa24monde.com/actualite/view/trump-a-promis-a-ben-salmane-de-bloquer-les-biens-des-princes-arretes.html

Comments are closed.

  • Archives