site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


L’exercice militaire conjoint "Bouclier arabe-1" réunit des troupes et des conseillers de huit pays arabes, le 3 novembre 2018, en Égypte. ©Egypt Armed Forces

L’exercice militaire conjoint « Bouclier arabe-1″ réunit des troupes et des conseillers de huit pays arabes, le 3 novembre 2018, en Égypte. ©Egypt Armed Forces

Le ministre qatari des Affaires étrangères a rencontré le président, le Premier ministre et le président du Parlement de l’Irak. Et l’OTAN arabe figurait en bonne place au menu des discussions. La propagande « mainstream » ne cesse de voir à travers ce projet, peu viable, un mécanisme destiné à déclencher la guerre contre l’Iran surtout qu’Israël est aussi censé en faire partie. Mais si l’OTAN arabe avait-elle pour mission de s’attaquer à un pays arabe? Le Qatar pourrait être une cible potentielle.

Mais pas tant que cela dans la mesure où les États-Unis y détiennent une base militaire qu’ils sont sur le point de développer. Quel sera donc cette cible arabe potentielle? Vu les menaces récurrentes du régime israélien contre la Résistance, l’OTAN arabe pourrait avoir pour mission de cibler non seulement la Syrie mais aussi l’Irak. 

Le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohammed ben Abdurrahman al-Thani, et sa délégation ont rencontré, mercredi 7 novembre, le président Barham Saleh, le Premier ministre Adel Abdel Mahdi et le parlementaire irakien Mohammed al-Halboussi, selon la chaîne de télévision irakienne, Al-Sumaria News.

Des sources bien informées ont déclaré que le haut diplomate qatari avait discuté des dernières évolutions dans la région et des relations bilatérales lors de cette réunion.

Le ministre qatari des Affaires étrangères a souligné le désir de son pays de renforcer ses relations avec Bagdad sur tous les plans.

Il a également souligné la détermination de son pays pour les coopérations bilatérales, le soutien économique et politique à l’Irak.

Avertissement sur l’intervention militaire de « l’OTAN saoudienne » pour envahir les pays arabes

Baqir Jabr al-Zubeidi, un haut parlementaire irakien a déclaré dans un communiqué « qu’auparavant, on avait déjà averti sur la menace de « l’OTAN arabe » contre l’Irak, la Syrie et certains autres pays, et les premiers symptômes de cette menace ont commencé à se montrer maintenant ». Les États-Unis ont parrainé « l’OTAN arabe » pour effectuer de nouvelles agressions contre certains pays de la région, en particulier l’Irak, sous le prétexte de mettre fin aux ingérences et aux menaces contre des États arabes du golfe Persique.

Il a ajouté que la déclaration du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi (l’un des dirigeants de « l’OTAN arabe ») confirme les mises en garde précédentes à ce sujet. Il a déclaré que son armée serait déployée pour défendre la sécurité de la région arabe et défendre la sécurité nationale.

« Cela veut dire qu’il y aurait une nouvelle agression militaire contre les nations de certains pays dans un proche avenir », a prévenu le parlementaire irakien.

Al-Zubeidi a déclaré :

« Un rapport des États-Unis souligne la nécessité de poursuivre la présence militaire américaine en Irak et en Syrie pour une durée indéterminée sous prétexte d’un retour potentiel des terroristes de Daech dans la région. Ce rapport suggère aussi que la coalition arabe est prête à intervenir militairement au nom de la prétendue lutte anti-Daech et de maintenir la sécurité du golfe Persique. »

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/11/08/579410/Irak-Qatar-OTAN-Saoudien-Arabie-Saoudite-Intervention-militaire-Daech

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

  • Archives