site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Borisoglebsk-2, une nouvelle arme secrète de la Russie

Nous vous avons déjà présenté, dans un précédent article, les systèmes Krasukha-4 qui ont brouillé non-stop les radars de surveillance des satellites militaires américains de famille Lacrosse / Onyx ainsi que les radars montées sur les drones américains RQ-4 Global Hawk, MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper.

L’arme ultrasecrète qui permet à Poutine d’assoir sa suprématie dans la guerre radio électronique en Syrie ?

EntBorisoglebsk-2-2re temps, l’OTAN a découvert une autre arme secrète de la Russie, utilisée pour la première fois en Syrie : le Borisoglebsk-2. Le complexe multifonctionnel Borisoglebsk-2 est un système unifié tactique spécialement conçu pour le système intégré automatisé C4I (commandement, contrôle, communications, informatique, renseignement et interopérabilité), capable d’assurer la suprématie dans une guerre radio-électronique (Electronic warfare -EW). Le Borisoglebsk-2 a été créé par les spécialistes de la Rostec, pour pouvoir balayer un spectre étendu et recueillir des informations sur la base desquelles il déclenche des mesures du type de guerre électronique pour supprimer l’émission.

Une autre caractéristique du complexe Borisoglebsk-2 est la protection des systèmes de navigation aérienne de l’aviation russe et la protection contre la surveillance par satellite de l’ennemi. Ses cibles sont principalement les radars de détection au sol ou aériens (AWACS) et les réseaux radio et de téléphonie mobile. Dans le domaine de la protection, le complexe Borisoglebsk-2 (rayon d’action évalué à 100 – 150 km) est capable de neutraliser les bombes intelligentes, guidées par GPS, larguées par les avions ennemis.

En outre, le Borisoglebsk 2 surveille automatiquement les objets en mouvement sur le terrain à travers le sous-système Treker (qui fonctionne avec le réseau GLONASS / GPS).Borisoglebsk-2Ce sous-système reçoit en temps réel les informations provenant des avions russes avec ou sans pilote, via une ligne de données. L’équipement du Borisoglebsk 2 permet un haut degré de précision dans la localisation de n’importe quel émetteur, tout en augmentant la vitesse de détection et en optimisant la surveillance dans l’ensemble du spectre de fréquences.

La principale caractéristique du système Borisoglebsk-2 est qu’il peut fonctionner sans aucun problème dans un environnement extrêmement hostile, par exemple dans des conditions de fortes interférences créées par les moyens les plus sophistiqués de guerre radio-électronique. Le complexe Borisoglebsk-2 est composé d’un poste de commandement R-330KMV, où s’effectuent les tâches de gestion des missions, et qui coordonne divers équipements de surveillance, de protection et de brouillage (R-378BMV, R-330BMV, R-934BMV, R-325UMV, etc.). Ses composants sont montés sur 9 blindés sur roues ou à chenilles.russian-comand

Un quotidien suédois, « Svenska Dagbladet », pense que l’OTAN est préoccupée par le fait que les avions « invisibles » F-35 et F-22 deviennent inutiles face aux nouveaux systèmes de guerre électronique russes, parce leurs radars seraient brouillés, ainsi que leur système de guidage des armes à bord. Depuis août 2015, dix systèmes Borisoglebsk 2 ont été livrés aux forces armées russes. Parmi les bénéficiaires, il y a l’enclave de Kaliningrad, sur la Mer Baltique et le Commandement Stratégique Sud (qui inclut la Flotte de la mer Noire et le dispositif défensif de la Crimée). 14 autres systèmes vont être livrés à l’armée russe en 2016.

Valentin Vasilescu

Traduction Avic – Réseau International

http://www.ziaruldegarda.ro/borisoglebsk-2-o-noua-arma-secreta-a-rusiei/

http://reseauinternational.net/borisoglebsk-2-une-nouvelle-arme-secrete-de-la-russie/

Comments are closed.

  • Archives