site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


Le renseignement burkinabé démasque le scénario US/France

Le renseignement burkinabé démasque le scénario US/France

Le renseignement burkinabé démasque le scénario US/Côte d’Ivoire

Certaines informations sont relayées dans les médias mainstream, concernant certaines thèses provenant des services de renseignement ou d’ONG comme le HCR, qui affirment que des terroristes ont infiltré les camps de réfugiés du nord du Burkina Faso. Ils se fondent notamment sur l’analyse des téléphones (appels, données GPS, photos…) de suspects surveillés ou interpellés. C’est exactement le même modèle qui est appliqué en Syrie. Actuellement, il y a au moins 2 000 habitants de Sirgadji et Arbinda qui ont fui le nord du pays pour se rendre à Ouagadougou.

Ces personnes ont fui les attaques récurrentes menées dans ces localités, dont la dernière, survenue dimanche, a fait 19 morts. Ces attaques sont de même nature qu’au Mali, ou au Niger.

Dans le schéma syrien, les terroristes infiltraient les camps de réfugiés et les utilisaient entre autres comme camps d’entraînement. Ici, l’Occident procède de la même manière. C’est entre autres ce qui a attiré l’attention de Zoom Afrique, mais aussi le fait que les autorités burkinabées ont émis l’information. Dans un premier temps, on pourrait se dire que c’est une manœuvre des services secrets français de faire part de l’information pour mettre en garde et faire chanter le gouvernement burkinabé. Mais ce qui paraîtrait plausible serait qu’il y a des frictions entre l’État burkinabé et les autorités françaises. La manœuvre de chantage aurait déjà été faite, et le gouvernement burkinabé a fait part de l’information pour préserver la sécurité de sa population. Dans les deux cas, c’est la population qui en est la victime.

Ce qui est certain, c’est que l’Occident reproduit le même schéma déstabilisateur qu’au Moyen-Orient en Afrique. Ce qui fait que pour garder l’instabilité et mettre en place les projets néocoloniaux, il possède des groupes de mercenaire à sa solde pour attiser les tensions et continuer à garder l’instabilité dans les pays en question. Les tueries qui sont faites dans ces pays dans le but de monter les différents groupes ethniques les uns contre les autres, les attaques contre les armées nationales pour les affaiblir, font entre autres partie des missions de ces mercenaires.

Les Burkinabés ne sont pas dupes tout comme les populations africaines. Ils savent à quoi s’en tenir, et contrairement à ce que les médias occidentaux prétendent constamment, les populations africaines sont soudées et elles tiennent à la souveraineté, à leur unicité et à leur indépendance tout comme au Moyen-Orient et ils sont prêts à défendre ces valeurs bec et ongles.

Par Regardsurlafrique avec Presstv

Comments are closed.

  • Archives