site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


René Claude Meka, chef d’état-major des armées camerounaises

René Claude Meka, chef d’état-major des armées camerounaises

En tournée dans la région du Nord-Ouest, le patron des forces défenses camerounaises a exhorté les populations locales à tourner le dos aux sécessionnistes qu’il présente comme « des bandits de grands chemins, des aventuriers ».

Le chef d’état-major des forces armées camerounaises est retourné dans la région du Nord-Ouest pour la première fois depuis 6 mois.

Son voyage achevé le 19 juillet 2019 a été l’occasion pour René Claude Meka de faire le point de la situation cet autre front de la guerre de sécession. Selon la CRTV-Télé qui rend compte de cette visite de travail, le patron des forces de défenses camerounaises  a tenu pendant deux heures le dernier jour de sa visite une réunion au poste de commandement de la 5ème région militaire.  

Avec les chefs militaires, l’officier supérieur a passé en revue la situation sécuritaire dans le Nord-Ouest. Au sortir de cette concertation l’on a appris que des réflexions ont été faites  et des stratégies nouvelles pour une lutte plus efficace contre ce que la CRTV appelle « les ennemis de la paix au Nord-Ouest » ont été adoptées.

René Claude Meka s’est montré rassurant au moment de donner les nouvelles du front.  « La situation est sous contrôle. Cela ne veut pas dire que c’est fini. Nous travaillons justement pour qu’un jour que j’espère proche nous ayons dépassé les difficultés actuelles », a-t-il déclaré avant d’exhorter les habitants de la région à se détourner des insurgés « Ambazoniens ».  « Nous voulons que les populations tournent le dos à ces gens. Ce sont des bandits de grands chemins, des aventuriers. Ils ne vont rien apporter à nos populations », a soutenu le Général Meka.

Par Regardsurlafrique avec Actucameroun

Comments are closed.

  • Archives