site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Mambou Deffo Photo: (c) Archives

Mambou Deffo
Photo: (c) Archives

Le Général Roland Mambou Deffo n’est plus. L’Inspecteur Général de la Gendarmerie nationale du Cameroun est décédé à 5 heures du matin ce dimanche à l’hopital américain de Neuilly (France) où il venait d’être évacué en urgence. Il avait près de 76 ans. L’enfant de la localité de Baham, à l’Ouest-Cameroun, est mort d’un accident vasculaire cérébral. La rumeur avait déjà précipité le général il y a une semaine alors qu’il se trouvait à l’hôpital de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS).

Ces derniers temps, l’ancien directeur central de coordination au secrétariat d’État à la défense chargé de la gendarmerie (Sed) s’occupait de l’opération «sécurité routière» destinée à limiter le nombre d’accidents sur les routes camerounaises. Ainsi se terminent une vie et une carrière militaire brillante.

Mambou Deffo entame son cursus académique à l’Ecole Officielle de Bafoussam et fréquente ensuite le Lycée Général Leclerc de Yaoundé entre 1951 et 1958. Il débute sa formation d’homme d’armes à l’Ecole Militaire de Strabourg en 1959.

Il va ensuite rejoindre l’Ecole Militaire Interames de Saint-Cyr-Coëquindam. Il obtient ensuite le diplôme de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale à Melun en France (1962 – 1963), puis celui d’Etat-major (1975), et le brevet de l’Ecole supérieure de Guerre de Paris. Il fait alors partie de la 90ème promotion de cette académie prestigieuse qui intègre l’école en 1976 et en ressort en 1978.

Roland Mambou est devenu général de brigade le 05 février 1993. Il est général de division depuis le 25 septembre 2001.

Mambou Deffo venait de célébrer le cinquantième anniversaire de son mariage. C’était au mois de décembre 2014. On eut dit qu’il voulait faire ses adieux à son épouse et au reste de sa famille venue festoyer avec lui pour l’occasion.

Robert Ndonkou, Cameroon-Info.Net

 

 

Leave a Reply


  • Archives