site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Chine: une Américaine accusée d’espionnage expulsée aux Etats-Unis

La Chine a expulsé ce vendredi 28 avril vers les Etats-Unis une Américaine condamnée pour espionnage en début de semaine. Cette libération est considérée par certains comme la preuve de l’amélioration des relations bilatérales entre Washington et Pékin.

Ce vendredi 28 avril, Sandy Phan-Gillis a retrouvé sa famille à l’aéroport de Los Angeles, après deux années de détention en Chine. Cette femme d’affaires avait été interpellée le 20 mars 2015 à Macao après s’être rendue en Chine continentale avec une délégation économique américaine.

Les autorités de Pékin l’avaient accusée d’espionnage et de vol de secrets d’Etat. Des faits pour lesquels elle a été condamnée mardi dernier, à trois ans et demi de prison. Le Groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies avait estimé que « les normes internationales relatives au droit à un procès équitable n’avaient pas été respectées dans cette affaire ».

Une visite décisive ?

Mais trois jours après sa condamnation, Sandy Phan-Gillis a pu finalement regagner les Etats-Unis. Cette libération intervient après la rencontre entre le président chinois Xi Jinping et son homologue américain aux Etats-Unis début avril. Cette visite avait marqué un net rapprochement entre les deux pays, confrontés tous deux à l’épineux dossier du nucléaire nord-coréen.

Selon Dui Hua, une organisation des droits de l’Homme basée aux Etats-Unis, les négociations pour la libération de Sandy Phan-Gillis s’étaient déjà intensifiées en mars, lors de la visite à Pékin du secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson.

RFI

http://africa24monde.com/actualite/view/chine-une-americaine-accusee-d-espionnage-expulsee-aux-etats-unis.html

Comments are closed.

  • Archives