site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


 Mike Pompeo, Kim Jung-un et Donald Trump© REUTERS FILE PHOTO Source: Reuters

Mike Pompeo, Kim Jung-un et Donald Trump© REUTERS FILE PHOTO Source: Reuters

Le futur chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo s’est rendu en toute discrétion à Pyongyang, pour préparer une rencontre entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui devrait se tenir début juin.

Le Washington Post a rapporté que l’actuel directeur de la CIA (et futur secrétaire d’Etat) Mike Pompeo avait effectué une visite secrète à Pyongyang au cours de laquelle il avait rencontré le dirigeant nord-coréen, lors du week-end de Pâques. Une information qui a été confirmée par le président américain Donald Trump. «Mike Pompeo a rencontré Kim Jong-un en Corée du Nord la semaine dernière», a-t-il déclaré sur Twitter le 18 avril. «La rencontre s’est bien déroulée et une bonne relation s’est établie», a ajouté le chef d’Etat américain.

Depuis sa propriété de Mar-a-Lago en Floride, où il accueillait le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le président américain a parlé de cinq lieux possibles pour ce tête-à-tête historique, qui est prévu pour début juin «si tout se passe bien».

Il y a une véritable chance de résoudre un problème mondial

Abordant les préparatifs en cours, le président américain n’a pas caché son optimiste, après des mois de rhétorique guerrière entre Washington et Pyongyang. «Ils nous respectent. Nous les respectons. L’heure est venue de parler, de résoudre les problèmes», a-t-il lancé. «Il y a une véritable chance de résoudre un problème mondial. Ce n’est pas un problème pour les Etats-Unis, le Japon ou un autre pays, c’est un problème pour le monde», a-t-il martelé.

La rencontre Nord-Sud sous «la bénédiction» de Trump

Parmi les endroits régulièrement évoqués pour accueillir cette rencontre, se trouve Panmunjeom, un village situé dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule coréenne. C’est d’ailleurs dans ce «village de la trêve» que se tiendra le sommet historique entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril prochain. Sommet au cours duquel une réconciliation nationale formelle pourrait être décrétée selon le quotidien sud-coréen Munhwa Ilbo, qui rapporte qu’une déclaration commune en ce sens aurait été préparée en amont.

Une hypothèse que le président américain a semblé confirmer et à laquelle il s’est dit résolument favorable : «Ils ont ma bénédiction pour discuter de la fin de la guerre. Les gens ne réalisent pas que la guerre de Corée n’est pas terminée.»

Le locataire de la Maison Blanche a par ailleurs remercié son homologue chinois Xi Jinping pour son rôle sur ce dossier, saluant en particulier sa «fermeté» sur la question des échanges de marchandise avec Pyongyang. Un visite en Chine a constitué le premier déplacement à l’étranger du dirigeant nord-coréen, depuis son accession au pouvoir, fin 2011.

Par Africa24monde Avec francais.rt

https://africa24monde.com/actualite/view/la-visite-secrete-de-pompeo-a-pyongyang-precise-une-rencontre-entre-donald-trump-et-kim-jong-un.html

Comments are closed.

  • Archives