site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


MBS Khashoggi

L’ombre effrayante de Ben Salmane plane sur l’Arabie Saoudite. D. R.

L’assassinat de Jamal Khashoggi en octobre et l’extraordinaire purge menée en novembre dernier par Mohammed Ben Salmane dans les rangs des princes «corrompus» de la famille Al-Saoud et de l’establishment saoudien a échaudé de nombreux hommes d’affaires wahhabites.

Craignant de subir le même sort que le prince Walid Ben Talal qui a été emprisonné durant trois mois avant d’être extorqué de plusieurs centaines de millions de dollars, nombre d’entre eux ont décidé de fuir l’Arabie Saoudite en compagnie de leurs familles.

D’après des médias arabes qui rapportent l’information, beaucoup de ces hommes d’affaires se sont déjà réfugiés en Europe et sont dans l’attente d’acquérir de nouvelles nationalités. «Beaucoup de patrons et de chefs d’entreprise saoudiens ont commencé à se sentir en danger après la vague d’arrestations qu’a ordonnée le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane en septembre 2017 sous prétexte d’une lutte contre la corruption financière. Cette mesure a convaincu les riches saoudiens que leur pays ne sera plus assez sûr pour les activités économiques et l’investissement», lit-on.

Les mêmes sources mentionnent également que «les mesures punitives de Mohammed Ben Salmane ont poussé les riches saoudiens à faire sortir leurs fonds d’Arabie Saoudite avant de les transférer vers d’autres pays», ajoutant que «les pays membres de l’Union européenne sont les destinations préférées des riches saoudiens qui les considèrent comme sûrs et stables».

Dans le même contexte, le quotidien Times of Malta a rapporté que 62 citoyens saoudiens appartenant à deux riches familles, Al-Muhaidib et Al-Agil, avaient déjà reçu la nationalité maltaise, devenant ainsi des citoyens européens. Le quotidien ajoute que ces Saoudiens ont dépensé des millions d’euros pour avoir un passeport maltais. «Les familles Al-Muhaidib et Al-Agil ont été présentées par le magazine américain Forbes comme faisant partie des familles les plus riches du monde», indique Times of Malta. Conformément à une loi adoptée par Malte en 2014, rappelle ce journal, les ressortissants étrangers peuvent obtenir un passeport maltais en échange de 650 000 euros et ils pourront ensuite se déplacer en toute liberté dans les pays européens.

Par Regardsurlafrique Avec Algeriepatriotique - S. S.

Comments are closed.

  • Archives