site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Le chef de l’Etat égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi

Le chef de l’Etat égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi

Une majorité écrasante du Parlement égyptien en première ligne pour la réélection du chef de l’Etat Abdel Fattah Al-Sissi. Mercredi, ils étaient plus de 500 députés, sur les 596 que compte l’Assemblée à émettre des recommandations pour que le président brigue un autre mandat.

Selon la Constitution égyptienne, un candidat à la présidentielle doit s’assurer des recommandations formelles d’au moins 20 membres élus du Parlement, ou 25 000 recommandations d‘électeurs, avec un minimum de 1 000 dans chacune des 15 provinces, sur les 29 que compte l’Egypte.

Pourtant, pour l’heure, Abdel Fattah Al-Sissi n’a toujours pas manifesté d’ambitions pour le scrutin présidentiel prévu se tenir du 26 au 28 mars, même si sa candidature ne fait aucun doute. Mais tout comme au Parlement, Le Caire, la capitale égyptienne a également des airs de campagne. Des panneaux publicitaires à l’effigie du président sortant et appelant ce dernier à se présenter, ornent plusieurs rues de la capitale.

L’absence de candidatures de poids avait suscité des inquiétudes sur le taux participation à ces élections où le président Sissi aurait pu récolter des scores exponentiels proches des 99 %. Mais avec l’annonce de la candidature ce jeudi du général Sami Anan, ancien chef d‘état-major des forces armées, le suspens semble relancé.

Par Africa24monde Avec Africanews – Carole KOUASSI

http://africa24monde.com/actualite/view/en-egypte-plus-de-500-deputes-demandent-au-president-sissi-de-briguer-un-autre-mandat.html

Leave a Reply


  • Archives