site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Le président turc Recep Tayyip Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan

Erdogan, avait-il prédit les attentats de Bruxelles?

Le président turc a déclaré être prêt à aider la Belgique à lutter contre le terrorisme, alors que cela fait moins d’une semaine qu’il a averti que la capitale européenne pourrait être ciblée par des attentats.

Lors de son intervention du 18 mars sur une chaîne de télévision locale, Recep Tayyip Erdogan a indiqué que l’Occident se montrait hésitant en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, rapporte l’agence TASS.

«Rien n’empêche qu’une bombe, comme celle ayant explosé à Ankara, n’explose à Bruxelles. Vous avez réveillé un serpent qui pourrait bien vous mordre à tout moment. Vous allez nous comprendre quand les bombes ébranleront vos villes, mais il sera trop tard», avait-t-il alors déclaré, en faisant référence aux sympathisants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Suite aux attaques du 22 mars dans la capitale belge, un communiqué a été publié sur le site officiel du président turc. «Les terroristes ont ciblé Bruxelles, en démontrant de nouveau qu’ils n’ont aucune valeur humaine et morale, ni ne connaissent de limites, il n’y a pas de différence de l’un à l’autre au niveau des méthodes méprisables qu’ils emploient», a-t-il souligné.

Recep Tayyip Erdogan a également proposé d’intensifier la coopération entre les deux pays dans leur lutte commune contre le terrorisme. «Je voudrais souligner que nous sommes prêtes à offrir notre soutien à notre alliée, la Belgique. Ces attaques odieuses à Bruxelles montrent clairement que le terrorisme ne peut pas entraver la liberté et que nous devons lutter ensemble contre toutes ses formes», a indiqué le chef de l’Etat turc.

La situation reste très tendue en Turquie suite aux plusieurs attentats. Le dimanche 13 mars une attaque suicide à la voiture piégée revendiquée par un groupe dissident du PKK qui a fait 37 morts et une centaine de blessés dans le centre d’Ankara. Quelques jours après, le 19 mars, une forte explosion a secoué une grande artère piétonne d’Istanbul, en faisant cinq morts et 36 blessés. Cet attentat a été revendiqué par Daesh.

https://francais.rt.com/international/17796-erdogan-offre-son-aide-belgique

Comments are closed.

  • Archives