site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Un F-14A Tomcat appartenant à la Force aérienne de l'Iran. (Photo d'archives)

Un F-14A Tomcat appartenant à la Force aérienne de l’Iran. (Photo d’archives)

Un haut commandant de l’armée iranienne a déclaré que les forces armées et les services de renseignement de l’Iran surveillaient de près tous les agissements des ennemis.

Lors d’une cérémonie commémorant l’anniversaire de la libération de la ville Khorramshahr le 24 mai 1981 du joug de l’armée de Saddam Hussein, le général de brigade Ahmad Reza Pourdastan a souligné que la victoire de la Révolution islamique avait été un choc politique pour les Américains.

« Avant la Révolution, notre pays était l’un des principaux alliés des États-Unis. Grâce à la position stratégique de l’Iran au nord du golfe Persique, ils pouvaient faire pression sur n’importe quel pays. Par ailleurs, nous avions des frontières communes avec l’Union soviétique et Washington pouvaient nuire à Moscou via l’Iran. Notre pays se situait sur la ligne du front de l’OTAN face à son ennemi soviétique », a noté le chef du centre des études stratégiques de l’armée iranienne. 

Après la Révolution, les États-Unis ont perdu ce levier et maintenant, ils veulent le retrouver à tout prix, a-t-il dit.

Le général de brigade Pourdastan a dit que le pays disposait de renseignements détaillés sur les bases militaires US en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et au Qatar.

« Nous savons ce qu’il y a dans les bases (militaires) des Émirats Arabes Unis, du Qatar et de l’Arabie saoudite. Nous connaissons également le nombre de bâtiments de guerre que possèdent les ennemis dans le golfe Persique », a-t-il indiqué.

« L’Iran ne sera jamais la première partie à entrer en guerre, a-t-il réitéré, mais si les menaces étrangères deviennent sérieuses, nos forces armées entreront en action où qu’elles se manifestent. L’Iran ne cherche pas à élargir ses frontières, mais cela ne signifie pas qu’il ne renforcera pas son pouvoir défensif », a-t-il dit.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/05/24/562767/Les-bases-US-sous-surveillance-iranienne

Leave a Reply


  • Archives