site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


La Chine lance un nouveau contrat pétrolier coté en yuan © REUTERS/ Jason Lee

La Chine lance un nouveau contrat pétrolier coté en yuan
© REUTERS/ Jason Lee

La Chine lance un nouveau contrat pétrolier coté en yuan

Les autorités chinoises ont prévu de lancer un nouveau contrat à terme de référence sur le pétrole brut pour tenter de rivaliser avec le Brent à Londres et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), annonce The Telegraph. Ce contrat sera un coup de plus sur le dollar américain, affirment les experts.

Le Brent sert toujours de référence mondiale sur la base de laquelle presque toutes les transactions  peuvent être mesurées depuis la découverte du secteur dans les années 70. Depuis la signature du contrat en  1988, le Brent londonien est appelé à stabiliser les prix et à atténuer leur volatilité.

Pourtant, la deuxième économie mondiale est censée, elle aussi, influencer activement la formation des prix d’un produit étant la source principale d’énergie dans le pays. C’est pourquoi le Shanghai International Energy Exchange (INE) a décidé de lancer son contrat à terme coté en yuan.

La Chine est également le deuxième consommateur mondial de pétrole et son rôle dans la formation des prix sur l’or noir est déjà important. Ainsi, la vente de métaux sur la bourse chinoise est souvent plus élevée qu’à la City. De plus, 10 sur 20 contrats d’actifs de matières premières ont été signés sur le plateau chinois. C’est pourquoi les experts estiment que les « futures » chinois pourraient rivaliser avec le Brent londonien et les WTI américain.

Le lancement des « futures » sur le brut à Shanghai a obtenu l’an dernier le feu vert de l’Etat. Ce contrat prévu serait le premier permettant à des investisseurs internationaux d’intervenir directement sur le marché.

Les experts soulignent qu’il est encore tôt pour parler de la mort du Brent. Pour cela, il faudra du temps. Cependant, l’influence de ce contrat sur le marché mondial sera énorme et le recours au yuan aura significativement augmenté.

http://fr.sputniknews.com/economie/20150908/1018051603.html#ixzz3lDXBoiU1

 

Leave a Reply


  • Archives