site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


Thierno Alassane Sall ( ex-ministre sénégalais de l'énergie ) explique pourquoi il a démissionné de son poste

Thierno Alassane Sall ( ex-ministre sénégalais de l’énergie ) explique pourquoi il a démissionné de son poste

Déplorant la gestion actuelle du pays, l’ancien ministre affirme qu’on est loin des idéaux de départ, comme «dekkal ngor», «patrie avant le partie». Il note que si le régime de Wade commettait des dérives à un rythme artisanal, celui de Macky Sall en commet à un rythme industriel. 

« La France est prête à te faire la guerre, un coup d’état, ou à lever toute une rébellion pour imposer un contrat. Ils imposent leur deal et si tu ne veux pas tu dégages. »

Thierno Alassane Sall « La France fait pression sur le Sénégal pour obtenir l’exploitation du pétrole et du gaz. Je ne peux pas signer un document où la compagnie française Total qui était en 5e position pour acquérir le marché selon les experts, devient subitement numéro 1 après des pressions sur le président Macky Sall. Ce qui se passe là se passe partout en Afrique. »  

Et ce sont ces mêmes gens qui disent que les Africains sont irresponsables, gèrent mal leurs ressources, devraient apprendre à se débrouiller, et ne plus leur envoyer des migrants alors qu’ils ne peuvent pas laisser l’Afrique une seule seconde décider du meilleur partenaire économique dont elle a besoin pour son développement.

Ils sont prêts à te faire la guerre, un coup d’état, ou à lever toute une rébellion pour imposer un contrat. Car ils ne veulent pas s’aligner sur le marché comme les concurrents. Ils imposent leur deal et si tu ne veux pas tu dégages. Tant pis si le concurrent te propose un deal beaucoup plus avantageux ; ta matière première c’est pour eux. »

L`ancien ministre de l`Énergie et du développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall a présenté son mouvement politique: La République des valeurs

Par Tinno BANG MBANG

Comments are closed.

  • Archives