site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Les trois premiers Super Hercules C-130J pour l'Inde sur la chaîne d'assemblage de Lockheed Martin à Marietta, dans l'État de Géorgie, aux États-Unis. ©PRNewsFoto

Les trois premiers Super Hercules C-130J pour l’Inde sur la chaîne d’assemblage de Lockheed Martin à Marietta, dans l’État de Géorgie, aux États-Unis. ©PRNewsFoto

Les marchands d’armes ont empoché 374 milliards de dollars du commerce de la mort. Il s’agit d’une nouvelle augmentation des ventes d’armes après cinq années consécutives de baisse, selon l’Institut de recherches sur la paix internationale de Stockholm (SIPRI).

La vente d’armes et de services à caractère militaire s’est élevée à 374,8 milliards de dollars en 2016, selon le dernier rapport sur l’industrie d’armement mondiale émis par l’Institut de recherches sur la paix internationale de Stockholm (Stockholm International Peace Research Institute, SIPRI).

La vente d’armement des 100 premières grandes entreprises productrices d’armements et de services à caractère militaire, de la liste du SIPRI, a augmenté de 1,9 % par rapport à 2015 et représente une augmentation de 38% depuis 2002, année où le SIPRI a commencé à publier des données sur les ventes d’armes des entreprises.

La part des États-Unis dans le commerce de la mort est considérable. Les entreprises américaines figurant dans le Top 100 du SIPRI ont empoché au total 217,2 milliards de dollars, soit une hausse de 4%, en 2016. Parmi d’autres, Lockheed Martin, le plus grand producteur d’armes au monde, accuse une hausse de 10,7 % de ses ventes d’armements en 2016.

Quant à l’Europe occidentale, les ventes d’armes combinées sont restées presque stables en 2016. Les entreprises d’Europe occidentale classées dans le Top 100 du SIPRI ont vendu 91,6 milliards de dollars d’armements, soit une augmentation de 0,2 % par rapport à 2015. La hausse est enregistrée chez les entreprises britanniques et allemandes.

Les 100 premières entreprises russes de la liste du SIPRI ont empoché 26,6 milliards de dollars en 2016 de la vente d’armes combinées, soit une augmentation de 7,1 % du total des ventes du Top 100.

Parmi les « Producteurs émergents » du SIPRI à savoir le Brésil, l’Inde, la Corée du Sud et la Turquie, les sociétés sud-coréennes se sont données la part la plus importante dans ce commerce lucratif, en empochant 8,4 milliards de dollars, soit une hausse de 20,6 % en 2016, selon le SIPRI.

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/12/24/546628/La-vente-darmes-slve-commerce-la-mort

Comments are closed.

  • Archives