site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Véhicule militaire de type Fuchs. D. R.

Véhicule militaire de type Fuchs. D. R.

L’Algérie est-elle en train de se détourner progressivement de ses fournisseurs traditionnels en armes ? Selon le site de la radio allemande Deutsche Welle (DW), l’Algérie arrive en tête des importateurs d’armes allemandes en 2017.

En effet, selon DW, les exportations d’armes allemandes vers l’Algérie se sont élevées à 1,36 milliard d’euros. Ces acquisitions placent l’Algérie comme premier client allemand en achat d’armes. Les importations algériennes d’armes sont ainsi en augmentation par rapport à l’année 2016. Les exportations allemandes d’armes vers l’Algérie se sont élevées, en 2016, à 887 millions d’euros, selon un rapport du ministère allemand de l’Economie.

L’explosion des exportations d’armes de guerre inquiète l’opinion publique allemande qui s’indigne et se pose la question sur l’état de santé de l’économie allemande. Selon des points de vue exprimés dans les médias allemands, «ces ventes sont la honte de l’Allemagne». Pour les militants de gauche, ce sont les valeurs d’un pays pacifiste depuis la Seconde Guerre mondiale qui sont foulées aux pieds.

En augmentant les quantités d’armes importées d’Allemagne, l’Algérie confirme ainsi sa nouvelle orientation selon laquelle elle ne doit plus dépendre d’un seul fournisseur d’armes. Si l’Algérie continue de solliciter les Russes pour les chasseurs bombardiers, les chars et les sous-marins, elle opte, en revanche, pour la technologie allemande, britannique ou italienne pour d’autres types d’armes.

Par Regardsurlafrique Avec Algeriepatriotique – H. A.

https://www.algeriepatriotique.com/2018/01/24/lalgerie-premier-importateur-darmes-allemandes-2017/

Comments are closed.

  • Archives