site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Les forces de l’armée allemande. (Photo d’archives)

Les forces allemandes ont pris la tête de la Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation (VJTF) de l’OTAN, fournissant des milliers de soldats en attente et prêts à être déployés dans quelques jours. L’Allemagne prend le relais de l’Italie, qui a dirigé la brigade de la VJTF en 2018.

La VJTF est basée en 2019 sur une brigade allemande, la 9ePanzerlehrbrigade. Les Pays-Bas et la Norvège soutiennent le contingent allemand en ajoutant des capacités telles que l’aviation et l’infanterie mécanisée. La France, la Belgique, le Luxembourg, la République tchèque, la Lettonie et la Lituanie fournissent également des forces. Ensemble, ils représentent une brigade multinationale d’environ 8 000 hommes, ont déclaré les sources au sein de l’OTAN.

« La VJTF représente une contribution substantielle à notre défense collective », a déclaré la porte-parole de l’OTAN, Oana Lungescu. « En 2019, neuf alliés apporteront leur contribution à la VJTF. C’est une démonstration solide de nos capacités et de notre détermination à travailler ensemble. Une fois activée, la VJTF sera disponible pour agir immédiatement afin de défendre tout allié contre toute menace. »

La VJTF est une force conjointe composée d’une composante terrestre, soutenue par des forces aériennes, maritimes et spéciales. Elle fait partie de la plus grande force de réaction de l’OTAN (NRF) avec environ 40 000 hommes. Cette année, le 1er corps germano-néerlandais est responsable des forces terrestres de la NRF. L’amiral James Foggo commande l’ensemble de la NRF depuis le commandement des forces conjointes de l’OTAN à Naples, en Italie.

L’exercice Trident Juncture 18, qui s’est déroulé à l’automne dernier en Norvège, a permis de certifier la Force de réaction de l’OTAN pour 2019, avec en son centre la VJTF. Trident Juncture a mobilisé environ 51 000 personnes, dont six brigades de l’armée et des forces terrestres de la marine soutenues par des forces aériennes, maritimes et spéciales. L’exercice visait principalement à permettre à l’OTAN de déplacer rapidement du personnel et des blindés à travers l’Europe.

Les chefs d’État et de gouvernement des pays de l’OTAN ont décidé de créer la VJTF lors du Sommet du Pays de Galles en septembre 2014, en réponse à un environnement sécuritaire en mutation, notamment « les actions de la Russie contre l’Ukraine » et les troubles en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Par Regardsurlafrique Avec Presstv

Comments are closed.

  • Archives