site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


L’Assemblée générale de l’ONU exige l’adhésion d’Israël au TNP

L’Assemblée générale de l’ONU exige l’adhésion d’Israël au TNP

L’Assemblée générale de l’ONU exige l’adhésion d’Israël au TNP

L’Assemblée générale des Nations unies a approuvé une résolution pour demander au régime sioniste d’adhérer au Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

L’approbation de cette résolution a eu lieu, alors qu’il existe des documents irréfutables sur l’existence d’un arsenal de centaines de bombes atomique en Palestine occupée, et jusqu’à présent le Conseil de sécurité, instance exécutive de l’ONU, chargée de défendre la paix et la sécurité mondiale, n’a rien fait contre l’existence de ce grand danger pour le Moyen-Orient et pour le monde.

La résolution de l’Assemblée générale de l’ONU portant sur l’adhésion du régime sioniste au TNP a été approuvée avec 157 voix pour, 20 abstentions et cinq votes contre, ceux des Etats-Unis, du Canada, de la Micronésie, du Panama et du régime sioniste.

La résolution insiste aussi sur le respect par Tel-Aviv du régime international de non-prolifération nucléaire, l’engagement à ne pas fabriquer, stocker et utiliser les bombes atomiques, ainsi que le démantèlement de l’arsenal nucléaire israélien. L’Assemblée générale a demandé aussi au régime sioniste d’autoriser les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique de visiter les sites nucléaires et les centrales atomiques en Palestine occupée.

L’approbation de cette résolution par l’Assemblée générale de l’ONU intervient alors que David Albright, président et fondateur de l’Institut des sciences et de la sécurité internationale aux Etats-Unis, a annoncé récemment que pendant ces 50 dernières années, le régime israélien a produit une grande quantité de plutonium par le réacteur atomique de Dimona. Il a parlé d’au moins de 660 kilogrammes de plutonium.

Selon David Albright, le régime sioniste possèdent actuellement 115 bombes atomiques, tandis que certaines sources indiquent que l’arsenal nucléaire du régime sioniste serait composé d’au moins de 300 bombes.

Le régime sioniste est le seul détenteur d’armes nucléaires dans la région du Moyen-Orient, mais Tel-Aviv n’a jamais accepté d’adhérer à l’Agence internationale de l’énergie atomique et de signer le TNP. Ceci dit, bien que le régime de Tel-Aviv affiche ouvertement son intention à ne s’engager à aucune règle internationale au sujet de la sécurité nucléaire, le régime sioniste continue à bénéficier du soutien total des grandes puissances. Le silence des puissances occidentales envers l’arsenal nucléaire du régime sioniste est un signe évident de la politique sélective de l’Occident en ce qui concerne le régime de la non-prolifération des armes nucléaires.

Il est à noter que les résolutions de l’Assemblée générale des Nations unies n’ont pas une percée exécutoire, mais elles témoignent de l’opinion et de la volonté de l’ensemble des pays membres des Nations unies, sans être soumis au veto des grandes puissances comme au Conseil de sécurité. Cependant, le Conseil de sécurité qui est le garant de la sécurité mondiale, n’a jusqu’à présent rien fait pour faire des pressions sur le régime sioniste au sujet de son arsenal nucléaire dangereux et illégal.

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i11966-l%E2%80%99assembl%C3%A9e_g%C3%A9n%C3%A9rale_de_l%E2%80%99onu_exige_l%E2%80%99adh%C3%A9sion_d%E2%80%99isra%C3%ABl_au_tnp

Comments are closed.

  • Archives