site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Avec une fortune de 500 millions de dollars, la reine Elisabeth II a largement les moyens de payer un somptueux mariage au prince William. Pas de quoi rendre jaloux les autres têtes couronnées du globe, dont les trésors sont bien plus conséquents, selon les calculs du magazine Forbes.

Kate Middleton peut se réjouir. En plus d’être la première roturière à épouser un prince britannique, elle va intégrer l’une des plus riches familles du Royaume-Uni. Son mari, William, pourra, selon Forbes, profiter d’ici deux ans des 10 millions de dollars légués par sa mère Diana. En attendant, il perçoit déjà 450.000 dollars par an de dividendes et plus de 68.000 dollars de salaire de la Royal Air Force. Surtout, il aura sa part de l’héritage de la reine mère, dont la fortune est estimée à 500 millions.

La richesse des pensionnaires de Buckingham Palace paraît toutefois bien maigre comparée à celle des autres têtes couronnées de la planète. Avec une fortune évaluée à 30 milliards de dollars, le roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, figure en tête du dernier palmarès des souverains les plus riches, réalisé par le magazine américain. Certes, leur patrimoine a évolué depuis juillet 2010, avec la flambée des cours du pétrole et la reprise du marché immobilier, mais il donne un bon aperçu de leur situation financière.

Bhumibol Adulyadej, Roi de Thaïlande

Bhumibol Adulyadej, Roi de Thaïlande
                                                                                                                                        REA

Couronné en 1946, Bhumibol Adulyadej, dont le nom signifie « Force de la terre et pouvoir inégalé » est le monarque le plus riche de la planète. La fortune du Roi de Thaïlande, estimée à 30 milliards de dollars par le magazine Forbes, se compose principalement d’immobilier.

Fortune : 30 milliards de dollars

Rang : 1er

Haji Hassanal Bolkiah, Sultan de Brunei

Haji Hassanal Bolkiah, Sultan de Brunei
REA

L’envolée des prix du pétrole fait les affaires de Hassanal Bolkiah. La richesse du Sultan de Brunei, ce petit Etat d’Asie du Sud-Est, dépend en grande partie de l’évolution des cours de l’or noir.

Cet amateur de voitures de collection investit aussi massivement dans l’immobilier. Il est notamment propriétaire de deux palaces parisiens le Meurice et le Plaza Athénée et d’un hôtel particulier de 5000 mètres carrés place Vendôme où il ne pose quasiment jamais ses valises.

Fortune : 20 milliards de dollars

Rang : 2ème

Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, Roi d’Arabie Saoudite

Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, Roi d’Arabie Saoudite
REA

La flambée des cours de l’or noir continue de l’enrichir. Héritier de la dynastie des Al Saoud, le Roi Abdallah est le premier exportateur de pétrole au monde. Sa fortune donne le tournis au vieux souverain âgé de 85 ans. Sa dernière folie : faire construire une ville à son nom… pour quelques 50 milliards de dollars.

Fortune estimée : 18 milliards de dollars

Rang : 3ème

Khalifa ben Zayed Al Nahyane, Emir d’Abou Dhabi

Khalifa ben Zayed Al Nahyane, Emir d'Abou Dhabi
REA

A la fois Président des Emirats Arabes Unis et Emir d’Abou Dhabi, Khalifa ben Zayed Al Nahyane est bien conscient qu’il lui faut trouver des relais de croissance, ses importantes ressources pétrolières n’étant pas inépuisables. Il cherche à faire de la métropole des émirats la capitale économique, touristique et culturelle du Moyen-Orient. Cet amateur de courses de chameaux investit aussi une partie de sa fortune dans de luxueuses résidences. Il détient notamment le Château de Baillon en France.

Fortune : 15 milliards de dollars

Rang : 4ème

Mohammed ben Rachid Al Maktoum, Emir de Dubaï

Mohammed ben Rachid Al Maktoum, Emir de Dubaï
REA

Au bord de la faillite il y a un peu plus d’un an, Dubaï se remet peu à peu de la crise. Dopée par la reprise du commerce mondial et des projets d’infrastructure, l’économie de l’émirat devrait afficher une croissance de 4,5% cette année. De quoi soulager Mohammed ben Rachid Al Maktoum, dont la fortune avait fondu l’an dernier, à 4,5 milliards de dollars.

Passionné de courses de chevaux, l’émir a investi dans de nombreux haras et créé la Dubaï World Cup, l’épreuve hippique la plus richement dotée avec 10 millions de dollars de prix. Il s’intéresse aussi au foot : Royal Emirates, une société dirigée par l’un des membres de la famille, vient de mettre la main sur le club espagnol de Getafe, qui évolue en première division.

Fortune : 4,5 milliards de dollars

Rang : 5ème

Hans-Adam II, Prince du Liechtenstein

Hans-Adam II, Prince du Liechtenstein
REA

Avec une fortune estimée à 5 milliards de dollars, le prince du Liechtenstein est le plus riche des monarques européens. Quinzième souverain de ce micro-royaume de 160 kilomètres carrés, il possède plus d’une vingtaine d’hectare de terres en Autriche et aux Etats-Unis, plusieurs palais en Europe, mais aussi… la banque privée LGT. Passionné d’art, son palais Liechtenstein à Vienne renferme l’une des plus prestigieuses collections privée du monde.

Fortune estimée : 5 milliards de dollars

Rang : 6ème

Mohammed VI, Roi du Maroc

Mohammed VI, Roi du Maroc
REA

Intronisé en juillet 1999, Mohammed VI est le vingt-troisième monarque de la dynastie alaouite. A 46 ans, le fils du roi Hassan II, est aussi un redoutable homme d’affaires, premier banquier et premier entrepreneur privé du Royaume.

La famille royale est notamment actionnaire majoritaire du groupe OCP, l’un des leaders mondiaux de l’exportation de phosphate. Mais entre la contestation populaire grandissante et l’attentat de Marrakech, « M6 » doit désormais endosser un rôle plus politique.

Fortune : 2,5 milliards de dollars

Rang : 7ème

Hamad ibn Khalifa al-Thani, Emir du Qatar

Hamad ibn Khalifa al-Thani, Emir du Qatar
REA

Assis sur l’une des plus importantes mannes pétrolières au monde, le richissime Emir du Qatar ne se prive décidemment de rien. Connu pour avoir financé la création de la chaîne de télévision arabe Aljazeera, la famille royale a racheté l’an passé le célèbre magasin londonien Harrods à Mohamed al Fayed. Coût de la transaction : plus de 1,5 milliard de livres sterling. Son dernier coup d’éclat ? La Qatar organisera en 2022 la Coupe du monde de football en plein désert… et à 40 degrés à l’ombre.

Fortune estimée : 2,4 milliards de dollars

Rang : 8ème

Albert II, Prince de Monaco

Albert II, Prince de Monaco
REA

Le mariage de Kate et du prince William ferait presque oublier celui d’Albert II de Monaco. Le descendant du prince Rainier va en effet dire oui en juillet à l’ancienne championne sud-africaine de natation Charlène Wittstock, de 20 ans sa cadette. Si un enfant venait à naître de leur union, celui-ci serait en première position pour hériter de l’empire familial.

Fortune : 1 milliard de dollars

Rang : 9ème

Prince Karim Al Husseini, Aga Khan

Prince Karim Al Husseini, Aga Khan
REA

Le Prince Karim Al Husseini est le 49ème imam des musulmans chiites ismailis. Il porte le titre d’Aga Khan. Ce mécène a fondé le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) qui investit en Asie et en Afrique pour promouvoir le développement économique.

Passionné de chevaux – il détient de nombreuses écuries et haras en France et en Irlande – il a notamment reçu la croix de commandeur de la Légion d’honneur.

Fortune: 800 millions de dollars

Rang : 10ème

Qabus ibn Said, Sultan d’Oman

Qabus ibn Said, Sultan d’Oman
REA

Arrivé au pouvoir il y a 41 ans après avoir destitué son père, le Sultan d’Oman a transformé l’une des contrées les plus pauvres de la péninsule arabique en un pays où le PIB par habitant dépasse 16.000 dollars (soit presque autant que la Corée du Sud) et le taux d’alphabétisation approche 90%. En plus de ses nombreux palaces, il s’est fait bâtir l’un des yachts les plus imposants au monde, le « Al Saïd » et ses 155 mètres de long.

Fortune : 700 millions de dollars

Rang : 11ème

Elisabeth II, Reine d’Angleterre

Elisabeth II, Reine d’Angleterre

A 85 ans, Elisabeth II est indétrônable. Son règne est l’un des plus longs de l’histoire de la monarchie britannique, mais sa fortune personnelle n’est estimée qu’à 500 millions de dollars.

Elle détient des domaines en Angleterre et en Ecosse, des œuvres d’art des collections de timbres et de pierre précieuses, les trésors de Buckingham Palace restant la propriété de l’Etat. Dommage.

Fortune : 500 millions de dollars

Rang : 12ème

Source : Capital.fr

Leave a Reply


  • Archives