site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Le président syrien Bachar Assad. (Photo d'archives)

La France frappe à la porte d’Assad

Les ambassadeurs britannique et français pourraient bientôt regagner Damas. 

« Le temps est propice pour que les pays reprennent leurs relations avec Damas et que la Syrie récupère sa place au sein de la Ligue arabe. Il est inutile de poursuivre cette animosité envers la Syrie et les pays arabes en sont conscients », a déclaré Peter Ford, ancien ambassadeur du Royaume-Uni à Bahreïn et en Syrie, au quotidien tunisien al-Chourouk.

« Le Qatar n’a pas réussi à renverser le gouvernement syrien en soutenant les groupes armés en Syrie sur les plans politique et médiatique mais il pourrait changer de position dans un proche avenir. L’Arabie saoudite s’est finalement décidée à normaliser graduellement ses relations avec la Syrie. Et ce, alors que les États-Unis ne sont pas capables d’empêcher les pays arabes de normaliser avec Damas », a déclaré Peter Ford.

L’ancien ambassadeur du Royaume-Uni à Bahreïn et en Syrie a souligné que la reprise des relations entre les pays européens et la Syrie était indispensable et qu’elle prendrait toutefois du temps.

« Les ambassadeurs britannique et français pourraient être réinstallés à Damas. Le retour des Européens en Syrie sera sans condition. Ils ne sont pas en mesure d’imposer une condition ou une autre au gouvernement syrien », a-t-il réaffirmé.

Le quotidien tunisien al-Chourouk a indiqué : « Beaucoup d’experts et de responsables dans les pays arabes prévoient une possible présence de la Syrie au sommet de la Ligue arabe en Tunisie. Les évolutions en cours en Syrie laissent présager que ce pays pourrait reprendre sa place au sein de la Ligue arabe. Des consultations sont en cours entre les dirigeants des pays arabes sur le retour de la Syrie à la Ligue arabe ».

Et d’ajouter : « Le général Hatem Bashat, membre du Comité africain au Parlement égyptien, estime que la plupart des pays arabes dont et surtout les grands pays saluent une normalisation avec Damas étant donné les résultats des combats en Syrie ».

Cité par le quotidien tunisien, le général Hatem Bashat a déclaré : « Les troupes américaines se retirent du sol syrien et le groupe terroriste Daech s’est déjà effondré. La donne actuelle en Syrie demande une présence renforcée du gouvernement syrien sur la scène. En plus, la réouverture de l’ambassade des Émirats arabes unis à Damas pourra aider Damas et Abou Dhabi à rapprocher leurs points de vue ».

Par Regardsurlafrique Avec Presstv

Comments are closed.

  • Archives