site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Les USA préparent la guerre pour scinder le grand Cameroun en deux

Les USA préparent la guerre pour scinder le grand Cameroun en deux

Depuis l’annonce du gel de l’aide militaire US au Cameroun aucun jour ne passe sans que le clan occidental invente un nouvel alibi pour s’en prendre à l’État camerounais. L’impératif de vouloir coûte que coûte scinder le grand Cameroun en deux s’impose.

Si l’émissaire US pour l’Afrique Tibor Nagy s’est permis de s’ingérer éhontément dans l’affaire de l’arrestation de l’opposant Maurice Kamto, l’UE, elle, s’est également précipitée pour accuser l’État de violation des droits de l’homme.

Mais aucune de ces pressions n’est aussi symptomatique de la volonté occidentale d’en finir avec l’intégrité territoriale du Cameroun que cette info largement relayée par les médias allemands. La Deutsche Welle (DW) appelle désormais les Camerounais de l’Ouest (anglophones) à boycotter les produits camerounais ! Bref, une sorte d’auto-sanction.

Non que cette auto-sanction existe, mais il s’agit pour les médias mainstream de suggérer que c’est désormais le cas !

Le conflit au Cameroun entre le gouvernement et les séparatistes anglophones aborde une nouvelle étape : le boycott de produits de consommation et autres objets en provenance du Cameroun francophone, prétend DW. Mais de quel produit s’agit-il ? Heureusement que le ridicule ne tue pas !

Selon DW, certaines marques populaires de bières produites par la Société camerounaise des brasseries n’ont plus droit de cité dans toute la région du Nord-Ouest. Mais si la mesure est respectée, c’est souvent à contrecœur.

Les séparatistes anglophones camerounais ont clairement dévoilé leur objectif : saboter les secteurs clés de l’économie qui sont aux mains des francophones, dit le média mainstream.

Ce genre d’information prouve une chose : le projet de démembrement du Cameroun a du plomb dans l’aile sinon les médias dominants n’auraient pas inventé des anecdotes pareilles ! Aux dernières nouvelles un ex-ministre(Edgar Alain Mebe Ngo’o) de la défense vient d’être arrêté pour corruption. Signe que l’État camerounais ne se laisse pas faire contre toute tentative de putsch, de coup d’État et autres…

Par Regardsurlafrique Avec Presstv

Comments are closed.

  • Archives