site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Représentants des pays membres de l’OCS

Représentants des pays membres de l’OCS

Les liens créés par la lutte antiterroriste renforcent la stabilité en Asie du Sud, selon les observateurs

La campagne antiterroriste des pays de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), qui doit débuter mercredi, est la plus importante de la charte OCS avec, pour la première fois, la participation de l’Inde et du Pakistan, et les experts chinois affirment que cet exercice contribuera grandement à la stabilité en Asie centrale et en Asie du Sud.

L’exercice conjoint, Mission de paix 2018, qui se tiendra en Russie jusqu’au 29 août, verra la participation d’au moins 3 000 soldats de la Chine, de la Russie, du Kazakhstan, du Tadjikistan, du Kirghizistan, de l’Inde et du Pakistan, et 10 représentants de l’Ouzbékistan serviront d’observateurs.

Sept cents soldats chinois participeront à l’exercice, dont un groupe tactique de chars blindés, un groupe de combat aérien et un groupe de forces spéciales. Ils sont arrivés à Chebarkul, en Russie le samedi, a rapporté lundi le PLA Daily, le journal affilié à l’Armée populaire de libération (PLA).

Les principaux domaines de l’exercice conjoint comprennent la reconnaissance sur le terrain, les frappes conjointes et les opérations antiterroristes dans les zones résidentielles. L’exercice joue un rôle positif dans l’approfondissement de la coopération en matière de défense et de sécurité entre les pays membres, le renforcement des capacités à faire face aux nouvelles menaces et aux nouveaux défis, et la sauvegarde de la paix et de la stabilité régionales, a déclaré le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, Ren Guoqiang, lors d’une conférence de presse périodique en juillet.

Xu Guangyu, consultant principal à la China Arms Control and Disarmament Association, a déclaré mercredi à Global Times que l’envoi de trois groupes de combat de forces terrestres et aériennes à l’exercice signifie que les soldats chinois pourront facilement ajuster la composition de leur équipe de combat en fonction du nombre et de l’emplacement des terroristes.

« Les équipes chinoises pourront s’adapter aux régions montagneuses grâce à leurs groupes de combat de chars et de forces spéciales, et leurs forces aériennes pourraient mieux aider à localiser les camps terroristes« , a dit M. Xu.

Les précédents exercices antiterroristes de l’OCS se limitaient principalement à l’Asie centrale. Mais à cause de l’entrée de l’Inde et du Pakistan, la mission antiterroriste de l’OCS s’est étendue à l’Asie du Sud, a déclaré à Global Times, mercredi, Li Wei, un expert en antiterrorisme de l’Institut chinois des relations internationales contemporaines à Pékin

L’OCS a été créée à Shanghai en 2001, avec comme membres fondateurs la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan.  Il s’est étendu à l’Inde et au Pakistan en 2017.

« L’efficacité de la coopération antiterroriste entre les pays de l’OCS a considérablement affaibli les groupes terroristes en Asie centrale ces dernières années, et on s’attend à ce que cette coopération efficace renforce également la stabilité en Asie du Sud, une région confrontée à une situation antiterroriste plus complexe avec une grande variété de groupes terroristes actifs« , a dit M. Li.

Sun Zhuangzhi, professeur à l’Académie chinoise des sciences sociales, a déclaré mercredi à Global Times que la Mission de paix 2018 améliorera aussi grandement la confiance mutuelle militaire et politique entre les pays de l’OCS, en particulier entre l’Inde et le Pakistan.

« C’est une occasion rare pour le Pakistan et l’Inde, qui sont depuis longtemps engagés dans un conflit militaire, de renforcer les échanges militaires et la confiance. Cela pourrait améliorer la stabilité régionale« , a déclaré M. Sun.

Les soldats indiens à la Mission de Paix 2018 sont arrivés en Russie. L’armée de l’air indienne a tweeté mardi :

« Nouveau lieu, nouvel environnement, nouvelle langue. Mais il n’a fallu que quelques instants pour commencer à se comprendre.« 

  1. Li a déclaré que les futurs exercices antiterroristes entre les pays de l`OSC doivent trouver de nouveaux exercices pour cibler les groupes terroristes en Asie du Sud. Il a suggéré que l`OSC s`élargisse pour inclure l`Afghanistan, qui est actuellement un pays observateur, afin de renforcer les efforts de lutte contre le terrorisme en Asie du Sud.

La Mission de paix 2018 a également créé une chance historique pour quatre grandes puissances militaires en Eurasie – la Chine, la Russie, le Pakistan et l’Inde – de participer au même exercice militaire.

« Mais il convient de souligner que les quatre puissances militaires d’Eurasie ne formeront pas de troupes militaires conjointes pour menacer les pays occidentaux, car les exercices militaires de l’OCS sont ouverts et transparents et sont censés contribuer à la stabilité régionale et mondiale « , a déclaré Sun.

Source : India, Pakistan to join SCO’s largest drill  http://www.globaltimes.cn/content/1116588.shtml

Traduction : Avic – Réseau International

Comments are closed.

  • Archives