site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Mauritanie : on ne soupe pas avec le diable, même avec une longue cuillère

ben_laden_alqaida_docLe récent testament posthume de Ben Laden n’en finit pas de faire parler de lui, depuis que l’administration américaine a annoncé avoir déclassifié des documents qui auraient été saisis après ce qui a été présenté comme l’exécution de l’ennemi N° 1 des Etats-Unis.

Cette dé-classification est l’occasion de révéler certains « petits secrets » et de remettre entre les mains de reporters dignes de foi, l’agence Reuter en l’occurrence, certains documents brûlants dont nous verrons bientôt la finalité. Beaucoup de documents avaient apparemment été saisis, y compris des lettres que Ben Laden avait déjà envoyées à des proches (Ne me demandez pas comment ils ont fait). Parmi ces documents, se trouverait un contrat datant de 2010, entre Ben Laden et le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

En substance, cet accord discuté en 2010 et renouvelable tous les ans, engageait l’AQMI, la branche d’Al Qaida au Maghreb, de s’abstenir de toute opération militaire en Mauritanie. De son côté, la Mauritanie s’abstiendrait d’attaquer les combattants du mouvement sur son sol et libérerait tous les prisonniers d’Al Qaida. Par ailleurs, la Mauritanie verserait 10 à 20 millions d’euros à l’AQMI pour éviter les enlèvements de touristes.

Tout cela serait plausible, sauf que tout cloche dans cette histoire. Passons sur les conditions de « saisie des documents », et restons sur l’accord écrit et son contenu. Quelle personne au monde, surtout un chef d’état, irait signer un document avec un chef terroriste ? La raison d’être d’un document signé est d’être ressortie devant une juridiction quelconque en cas de non-respect des termes de l’accord. Imagine-t-on qui que ce soit brandir un document signé avec Ben Laden ? Cela n’a aucun sens.

Si l’on revient au contenu de l’accord, rappelons qu’en 2010, l’AQMI venait de surgir du néant, succédant au GIA algérien. Hors d’Algérie, ces groupes avaient investi le Sahel, mais n’y avaient aucun objectif politique ou militaire. Ils étaient là juste pour faire parler d’eux et permettre plus tard les interventions que nous connaissons. Aujourd’hui, au Mali, on se demande encore quels sont les objectifs politiques ou militaires des terroristes qui mobilisent tant de pays. Ces intégristes, présentés par ailleurs comme des antithèses de l’intégrisme religieux, c’est-à-dire des bandits notoires, des trafiquants de drogue, ont cependant atteint un objectif qui s’est vérifié à chaque fois : justifier des interventions dans les endroits où ils opèrent.

Il se peut que les chefs d’état africains ne connaissent pas la vraie nature des djihadistes. Mais ils n’ont pas le choix, car le fléau est là, et bien installé. Abdel Aziz, peut-être pour faire oublier la façon dont il a pris le pouvoir, par un coup d’état, s’est très tôt précipité pour offrir ses services dans la lutte contre le terrorisme. C’est seulement à ce moment-là que le terrorisme, jusqu’alors inconnu en Mauritanie, a commencé à pointer son nez sous la forme d’une « attaque » d’une unité militaire en plein désert, sans aucune raison.

Ce n’était encore là que des hors d’œuvre. Quand les choses ont commencé à devenir sérieuses, après la guerre de la Libye, Abdel Aziz a commencé à tempérer son enthousiasme et à vouloir faire marche arrière. Trop tard. Le Diable ne l’entend pas de cette oreille. Après une tentative d’assassinat (une balle dans le ventre) et un retour à une meilleure coopération, il semble aujourd’hui que son remplacement soit sur les rails. S’il ne veut pas finir au bout d’une corde, il ferait mieux de comprendre le message et d’en tirer les conclusions, avant que les professionnels de la déstabilisation ne commencent leur œuvre et plongent son pays dans le chaos.

Avic – Réseau International

http://reseauinternational.net/mauritanie-on-ne-soupe-pas-avec-le-diable-meme-avec-une-longue-cuillere/

Comments are closed.

  • Archives