site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Martin Mbarga Nguélé, Délégué général à la sûreté nationale (DGSN). © DGSN../Campost

Martin Mbarga Nguélé, Délégué général à la sûreté nationale (DGSN). © DGSN../Campost

A sa prise de service comme patron de la police, Martin Mbarga Nguélé avait promis que les choses vont changer au sein de la police camerounaise et que l’éthique spa de retour dans la grande maison de la police. Tous les mauvais comportements et pratiques devaient foutre le camp du corps de la police et, ceux qui ne voudraient pas changer seront punis sévèrement voir radiés des effectifs de la police.

Le Délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguélé avait démanteler en 2012 un vaste réseau de faux et usage de faux pour l’établissement de la Carte nationale d’identité aux étrangers résidents et non-résidents au Cameroun; aidé en cela par la société française Thalès Security Systems qui avait la charge de confectionner le précieux sésame.

Ce qui avait permis de signer un nouveau contrat avec la Dgsn qui était évalué chaque année. Hors malgré ce nouveau contrat qui avait été signé et qui se renouvelait chaque année,la française Thalès Security Systems continuait a partager les cartes d’identités et passeports aux étrangers vivant au Cameroun comme hors du Cameroun. Ces cartes ont étés retrouvées entre les mais des rebelles Centrafricains et tout récemment entre les éléments de la secte Boko Haram arêtes par l’armée camerounaise à l’Extrême Nord du pays.

Par La Rédaction

FIN DU CONTRAT  : Le Cameroun met fin à sa coopération avec le groupe Français Thales

photo

EXCELLENTE NOUVELLE !!!

Le Cameroun met fin à sa coopération avec le groupe Francais Thales…Pour des raisons visiblement géostratégiques.

Les dirigeants ont certainement compris le jeu trouble de la France et son charactère machiavélique en relation internationale. L’actualité leur donne raison.
En photo, la lettre de fin de contrat (depuis Thierry Ngongang)
Lisons…

PROJET SENAC

LE DGSN CHASSE LES FRANÇAIS DE THALES ET REPREND LA MAIN. LES EMPLOYÉS CIVILS SONT DANS LA TOURMENTE…

Plusieurs centaines d’employés civils du projet sécurisation des cartes d’identités (Senac) ont reçu ce courrier ce vendredi.

En fait, le délégué général à la sécurité nationale a mis fin le 31 décembre 2014 à la collaboration avec le groupe français Thales qui menait l’opération depuis plusieurs années.

Les raisons officielles de la non reconduction du contrat seraient le coût exorbitant des prestations de Thales et le caractère sensible pour la sécurité nationale de ce projet.

Dans la pratique, la Délégation de la police aurait infiltré au fil des années des membres de son corps afin de maîtriser tous les aspects techniques de cette sécurisation. Elle estime certainement être prête à prendre la relève… Reste à savoir ce qu’il adviendra du personnel civil.

Thierry Ngongang
Journaliste —–

TOUS LES AFRICAINS DIGNES DOIVENT EN FAIRE AUTANT, C’EST TOUT SIMPLE !!!

– Ne faites plus les affaires avec les Français
– N’achetez plus rien qui soit Français
– Chassez les militaires, le media et les ONG occidentales de vos villages et villes

– Fabriquez et Aiguisez vos « armes » car ils vont nous attaquer parce qu’on les repousse (leurs bases militaires sont là pour ca). Il n’y a pas de libération sans guerre et la France l’aura sa guerre !!

Africa Media

http://rene.kimbassa.over-blog.com/article-le-cameroun-met-fin-a-sa-cooperation-avec-le-groupe-francais-thales-125464611.html

 

Comments are closed.

  • Archives