site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Un ballon officiel de la Coupe du monde 2018

Aleksander Ceferin, le président de l’UEFA, s’est déclaré farouchement opposé à une candidature commune entre l’Espagne, le Maroc et le Portugal pour l’organisation du Mondial 2030, lui préférant un dossier strictement européen.

Le projet d’une candidature commune entre l’Espagne, le Maroc et le Portugal, pour l’organisation de la Coupe du Monde de football 2030, pourrait bien ne pas être mené à bout. C’est ce qui transparaît de la déclaration faite le 3 décembre par Aleksander Ceferin, le président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), au site d’information sportive The Balls, affirmant qu’il fera tout son possible pour faire avorter ce projet.

«Pour être honnête, je ne suis pas en faveur des offres émanant de plusieurs confédérations», a déclaré le premier responsable du football européen.

Faisant allusion directement au chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, qui en a fait la proposition au roi du Maroc Mohammed VI et à son Premier ministre Saâdeddine El Othmani le 19 novembre lors de sa visite à Rabat, M. Ceferin a souligné que «quelqu’un devrait dire aux politiciens que ce n’est pas à eux de dire qui sera l’hôte d’événements sportifs ou non». «J’ai vu beaucoup de politiciens dire qu’ils seraient candidats à ceci ou à cela, mais qu’ils devaient parler à leurs associations membres», a-t-il encore ajouté en renchérissant que «certains ne sont même pas au courant des déclarations publiques des politiciens».

Tout en affirmant qu’il ne ménagera aucun effort pour contrecarrer ce projet, Aleksander Ceferin s’est déclaré favorable au dossier européen commun qu’envisagent de présenter l’Angleterre avec l’Écosse, le pays de Galles et l’Irlande du Nord.

Pour l’organisation de ce Mondial 2030, d’autres groupes de pays sont en lice en Amérique latine et en Europe. En effet, l’Uruguay, l’organisateur de la première Coupe du Monde en 1930, souhaite réitérer son exploit en y associant l’Argentine et le Paraguay. La Grèce, la Bulgarie, la Roumanie et la Serbie envisagent également une candidature commune.

Par Regardsurlafrique Avec sputniknews

Comments are closed.

  • Archives