site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Montée d’islamophobie aux Etats-Unis, nouvelle source d’inquiétude

Montée d’islamophobie aux Etats-Unis, nouvelle source d’inquiétude

Montée d’islamophobie aux Etats-Unis, nouvelle source d’inquiétude

Avec la divulgation de l’identité des auteurs de la fusillade de San Bernardino en Californie, une nouvelle vague d’islamophobie a déferlé aux Etats-Unis.

La fusillade de mercredi dans un centre social de San Bernardion a fait au moins 14 tués et 17 blessés. Selon la police, un couple musulman, Syed Farook et sa femme Tashfeen Malik, a été à l’origine de la tuerie. Tous les deux sont d’origine pakistanaise et Tashfeen Malik habitait en Arabie saoudite avant de se rendre aux Etats-Unis.

Les signes de la montée en puissance de l’islamophobie sont déjà perceptibles aux Etats-Unis. A titre d’exemple, le candidat controversé républicain et en tête dans les intentions de vote des futures élections présidentielles, Donald Trump a demandé la formation d’un centre indépendant de collecte de renseignements sur les citoyens et surtout les musulmans des Etats-Unis ; or, les groupes de défense des droits des musulmans aux Etats-Unis craignent que de telles approches n’aboutissent à termes à la violation des droits des musulmans et à l’exacerbation des sentiments islamophobes dans ce pays.
Les événements tels que la fusillade de San Bernardino rendront certes difficiles les conditions de vie des musulmans, alors que les Etats-Unis ont été, à maintes reprises, ces dernières années, témoins des violences dans lesquelles les musulmans n’ont nullement été impliqués. Cela fait quelque temps, un jeune chrétien a fait irruption dans l’église des Noirs à Charleston en Caroline du Sud et a tué 9 Noirs américains en pleine prière.

Suite à cet événement, ce n’était pas sur la religion de Dylann Roof, l’auteur de l’attaque, que les médias et l’opinion publique américains se sont focalisés ; ils l’ont juste qualifié de raciste extrémiste. Mais si Dylann Roof était musulman, ses motivations religieuses auraient été mises en relief, et non pas ses motivations politiques. Après l’attentat de Charleston, la christianophobie ne s’est pas propagée aux Etats-Unis et les chrétiens n’ont pas condamné l’attentat juste pour être chrétiens.
Ce n’est pas la première fois que l’opinion publique en Occident montre sciemment ou inconsciemment du doigt les musulmans. La poursuite d’une telle situation ne fera que compliquer la vie à la communauté musulmane dans les sociétés occidentales et que rapprocher davantage les extrémistes de leur objectif consistant à lancer des clashs interconfessionnels ou civilisationnels partout dans le monde.

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i11476-mont%C3%A9e_d%E2%80%99islamophobie_aux_etats_unis_nouvelle_source_d%E2%80%99inqui%C3%A9tude

Leave a Reply


  • Archives