site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique

Le Commissaire du gouvernement a signifié à Maurice Kamto, sa mise en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé. Arrivé au Tribunal militaire de Yaoundé vers 18h ce mardi 12 février 2019, le Président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun s’est vu signifier sa mise en détention provisoire peu de temps après 23h. L’opposant camerounais Maurice Kamto a été inculpé dans la nuit de mardi et […]

Maurice Kamto, interpellé à Douala par les forces de l’ordre alors qu’il se trouvait dans la résidence d’Albert Dzongang, l’un des militants influents de son parti. Il avait été conduit par les forces de l’ordre à Yaoundé où il a été mis aux arrêts avec plusieurs de ses partisans. Transférés à Yaoundé, ils sont incarcérés au GSO, à la Police Judiciaire au Secrétariat d’état à la défense ainsi qu’au GMI […]

Yaoundé proteste auprès de Berlin et Paris après les incidents survenus dans ses ambassades. Le ministre camerounais en charge des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella, a convoqué et reçu les ambassadeurs d’Allemagne et de France à Yaoundé, Hans-Dieter Stell et Gilles Thibault respectivement, en vue de «recevoir une vive protestation du gouvernement», suite au saccage des représentations diplomatiques de Yaoundé dans ces pays, samedi dernier par des compatriotes se […]

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a fait cette annonce lors de la cérémonie des vœux du Nouvel an à la presse qui s’est tenue le 15 janvier à Yaoundé. Le professeur Maurice Kamto a annoncé des manifestations sur l’ensemble du territoire national le 26 janvier prochain. Ces manifestations visent à protester l’incapacité du gouvernement à résoudre la crise anglophone et le un hold-up électoral. Le leader du […]

Le 4 novembre 1982, Ahmadou Ahidjo, le tout premier président de la République du Cameroun, démissionnait du pouvoir, dans un discours lu sur les antennes de Radio Cameroun au journal de 20h. L’intégralité de ce discours qui a vu l’arrivée au pouvoir de Paul Biya, successeur constitutionnel de Ahmadou Ahidjo et Premier ministre de la République unie du Cameroun à cette époque. A la surprise générale, l’ex président camerounais quittait le pouvoir, […]

Le président Paul Biya, 85 ans dont 35 au pouvoir, a été réélu lundi pour un septième mandat avec 71,28% des suffrages, une victoire écrasante dans un scrutin où l’opposant Maurice Kamto arrive deuxième avec 14,23% des voix. “Est élu président de la République, comme ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés, le candidat Biya Paul”, a déclaré sous les hourras de l’assemblée le président du Conseil constitutionnel, Clément Atangana, […]

Une plainte contre Maurice Kamto au tribunal militaire de Yaoundé pour incitation a l’insurrection. La plainte a été déposée hier 9 octobre 2018 par une organisation ( L’Observatoire du développement sociétal ) de la Société civile. C’est cette organisation de la société civile qui a déposé mardi matin 9 octobre 2018 une plainte contre Kamto Maurice et son porte-parole Kingue Paul Éric au tribunal militaire de Yaoundé. Maurice Koulou Engoulou, président de ladite organisation, estime que le candidat du MRC […]

1er septembre 1966, il y a 52 ans Ahmadou Ahidjo, John Ngu Foncha et Salomon Tandeng Muna instauraient leur régime de terreur au Cameroun… Depuis qu’il était arrivé au pouvoir, Ahmadou Ahidjo n’avait cessé de caresser le rêve d’être le maître absolu du Cameroun. Pour cela, il ne pouvait tolérer l’existence de formations politiques autres que la sienne, ni d’autres hommes politiques que lui. Il devait être le seul à […]

Au début de l’année 1941, en pleine seconde guerre mondiale, Mendomo Hans, un paysan du village d’Ozem, se rend à Ebolenji pour vendre un sac de cacao. Il y est arrêté par la milice coloniale et enrôlé de force dans les Forces Françaises Libres, FFL. Puis, il est envoyé en Afrique du Nord au front libyen combattre l’armée italienne. Au mois de décembre 1944, il est démobilisé et rapatrié dans […]

Samedi 20 février 1960: L’Alnk s’oppose par des attentats au référendum constitutionnel, bilan 62 morts « A la veille du référendum du 21 février 1960, par lequel le peuple camerounais, indépendant depuis le 1er janvier dernier, devait adopter la constitution proposée par le gouvernement de M. Ahidjo, des raids terroristes se sont produits en pays Bamiléké, au Sud-Ouest du pays.  Bilan : 62 tués et 60 blessés parmi la population de […]

  • Archives