site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


À chacune de ses visites, le président Maduro a reçu le soutien et la loyauté des forces armées nationales bolivariennes. Sur la photo, à côté des soldats de Caracas, ce matin. | Photo: Presse présidentielle

À chacune de ses visites, le président Maduro a reçu le soutien et la loyauté des forces armées nationales bolivariennes. Sur la photo, à côté des soldats de Caracas, ce matin. | Photo: Presse présidentielle

Le Président vénézuélien Nicolás Maduro a mené la marche militaire mercredi pour préparer les exercices militaires de février 2019. Pour l’occasion, le chef du gouvernement a appelé les soldats à s’unir contre les déserteurs, qu’il qualifiait de « mercenaires de l’oligarchie colombienne qui conspirent depuis la Colombie pour diviser la Force Armée Nationale Bolivarienne (FANB)« .

« Nous devons avoir une force armée consolidée, unie au peuple, protégeant le peuple, déployée pour la défense« , a-t-il déclaré appelant la famille militaire à un grand renouveau et à l’approfondissement des valeurs bolivariennes et chavistes.

« J’appelle la FANB à un grand renouveau militaire, à un grand renouvellement des vrais concepts de la doctrine militaire bolivarienne et chaviste et à les appliquer dans chaque caserne, dans chaque unité militaire, chez chaque soldat, et à garantir que notre territoire ne sera jamais touché par la plante insolente de l’impérialisme américain« , a déclaré le Président au Bataillon Simón Bolívar à Caracas, capitale du pays.

Notre #FANB est la plus puissante que nous ayons eue dans l’histoire, grâce à l’union civilo-militaire basée sur les idéaux de Bolívar et Chávez, nous ferons respecter notre sol sacré !

Nicolás Maduro a expliqué que ce renouveau ne doit pas seulement se faire à un niveau opérationnel, académique et consciencieux dans l’accomplissement du devoir, mais qu’il doit aussi embrasser la paix civile, sociale et religieuse du pays.

Il a également assuré que les agressions actuelles du Gouvernement des États-Unis sont une « occasion d’éveiller une conscience supérieure« , pour tous les militaires, du plus haut rang au soldat le plus novice, « dans un leadership qui guide la force armée dans la défense du pays, de son intégrité territoriale, de sa souveraineté, de la vraie démocratie, de la Constitution, des institutions, du chef constitutionnel » avec comme objectif la constitution d’une force rénovée.

Notre #FANB doit être alerte et préparée devant les conspirations d’un groupe de déserteurs qui sont devenus mercenaires pour attaquer la patrie. Alerte maximale ! La sauvegarde de la paix et de l’harmonie sur notre territoire est la mission fondamentale de chacun d’entre nous.

Le président a réitéré l’importance de l’unité de la famille militaire :

« Nous devons avoir une force armée consolidée, unie avec le peuple, protégeant le peuple, déployée pour la défense« .

A cet égard, il a dénoncé les déserteurs militaires qui « sont devenus des mercenaires de l’oligarchie colombienne et conspirent depuis la Colombie pour diviser la Force Armée Nationale Bolivarienne« .

Au cours de cette semaine, le dirigeant bolivarien a visité plusieurs installations militaires dans différents États du pays. Le lundi, il a participé aux répétitions militaires dans l’état de Yaracuy, le mardi dans l’état d’Aragua, et ce mercredi à Caracas. A chaque visite, il a reçu l’appui, le soutien et la loyauté des soldats.

Nicolas Maduro : Un chef militaire doit être énergique et ferme. Il doit toujours défendre la vérité. Salutations au Commandant Général de l’Armée, soldat de Chávez et Bolívar, le Général Suárez Chourio.

L’initiative du Commandant en chef s’inscrit dans le cadre des prochains exercices civilo-militaires en raison des 200 ans du Congrès d’Angostura, qui se tiendra du lundi 10 au vendredi 15 février, et qui, a-t-il dit, sera le plus important de l’histoire du pays.

Source : Nicolás Maduro felicita a la unidad militar contra los desertores « mercernarios de la oligarquía »

traduit par Pascal, revu par Martha pour Réseau International

Comments are closed.

  • Archives