site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Capture d'écran d'une vidéo d'Ansaru, montrant l'otage français Francis Collomp, le seul étranger enlevé par Khalid al-Barnawi ayant réussi à s'échapper. © DR

Capture d’écran d’une vidéo d’Ansaru, montrant l’otage français Francis Collomp, le seul étranger enlevé par Khalid al-Barnawi ayant réussi à s’échapper. © DR

Khalid al-Barnawi le leader du groupe islamiste Ansaru inculpé

Khalid al-Barnawi, le leader du groupe islamiste Ansaru, faction dissidente de Boko Haram, a comparu mardi 14 mars 2017 devant un tribunal de la capitale nigériane, Abuja, où il a été formellement inculpé d’enlèvements et d’assassinats de dix étrangers. Khalid al-Barnawi a été arrêté au Nigeria en avril 2016. Il a comparu avec six autres accusés, dont sa deuxième épouse.

Khalid al-Barnawi et ses co-accusés ont tous plaidé non coupables, mardi 14 mars ; non coupables des enlèvements dont ils sont accusés, de travailleurs expatriés, entre 2011 et 2013. Parmi eux, un ingénieur italien, un autre Britannique. Une opération conjointe de sauvetage britannique et nigériane avait été lancée dans la zone de Sokoto, dans le nord du pays. Les deux otages avaient alors été tués par leurs ravisseurs.

Khalid al-Barnawi est également accusé d’avoir enlevé le Français Francis Collomp et l’Allemand Edgar Raupach. Francis Collomp avait été enlevé en décembre 2012, détenu par Ansaru pendant près d’un an. Il avait réussi à s’échapper en novembre 2013. Quant au ressortissant allemand, il avait été tué lors d’une opération militaire à Kano (toujours dans le nord du pays), en mai 2012.

L’accusation a évoqué mardi aussi l’enlèvement de sept autres ressortissants étrangers – deux Libanais, deux Syriens, un Italien, un Grec et un Britannique -, des enlèvements revendiqués à l’époque par Ansaru. Ces sept otages avaient été emmenés dans les environs de la forêt de Sambisa, détenus pendant une dizaine de jours avant d’être tués et enterrés : l’œuvre encore de Khalid al-Barnawi, selon l’accusation.

Les sept accusés ont été placés en détention provisoire jusqu’à la prochaine audience fixée au 11 avril 2017.

RFI

http://africa24monde.com/actualite/view/khalid-al-barnawi-le-leader-du-groupe-islamiste-ansaru-inculpe.html

Comments are closed.

  • Archives