site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Le président vénézuélien Nicolas Maduro a survécu à une tentative d’assassinat lors d’un défilé à Caracas / AP

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a survécu à une tentative d’assassinat lors d’un défilé à Caracas / AP

Étrangement les casques blancs en occident, où sont passés les commandants de Daech et autres organisations terroristes opérant en Syrie ?

Commentant la tentative d’assassinat de Nicolas Maduro, un expert de l’Amérique latine a pointé dans un commentaire à Sputnik la ressemblance de cette attaque avec celles dirigées contre la base russe en Syrie.

La tentative d’attentat contre Nicolas Maduro, entreprise samedi à Caracas, a été bien préparée, si bien qu’il ne puisse pas s’agir d’une attaque menée par des opposants radicaux, estime Konstantin Sapojnikov, journaliste spécialiste de l’Amérique latine. Dans un commentaire à Sputnik, il attire l’attention sur le fait que les drones chargés d’explosifs employés lors de cette tentative d’assassinat rappelaient ce qui se passe actuellement en Syrie.

«Le schéma de l’attaque rappelle trop celui pratiqué en Syrie, les attaques contre la base russe, etc. Ce schéma est clair et pour l’organiser, une infrastructure très solide et des cadres formés sont nécessaires», a-t-il déclaré.

Certes, souligne-t-il, ces équipements peuvent être achetés, mais vu le professionnalisme avec lequel ils ont été équipés et la puissance de l’explosif utilisé, il ne peut pas s’agir d’opposants radicaux.

«Ici, il y a un coordinateur, des professionnels et le fait que tout se soit passé lors de la célébration du 81e anniversaire de la Garde nationale du Venezuela n’est pas une simple coïncidence. Tout a été calculé dans les moindres détails. Tout a été soigneusement préparé […] en vue d’un coup d’État dans le pays.», estime-t-il.

Samedi, alors que le Président Maduro prononçait un discours lors d’une parade à Caracas, trois drones chargés d’explosifs ont été envoyés vers l’estrade sur laquelle il se trouvait, a informé le ministre de la Communication et de l’Information du pays, Jorge Rodriguez, ajoutant que le Président s’en était sorti indemne. Toujours d’après lui, l’attaque en question a été planifiée pendant six mois.

https://mirastnews.net/2018/08/05/notre-soupcon-avere-drones-charges-dexplosifs-le-schema-de-lattaque-rappelle-trop-celui-pratique-en-syrie/

Leave a Reply


  • Archives