site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Nucléaire: les USA menacent la Russie

Nucléaire: les USA menacent la Russie

Donald Trump a déclaré que les États-Unis se retireraient du Traité russo-américain sur l’élimination des missiles à courte et moyenne portée (FNI), d’après les médias.

« Les États-Unis se retireront du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) », a déclaré le président américain Donald Trump, cité par Sputnik, devant les journalistes réunis à Elko, dans le Nevada.

« Nous devrons développer ces armes. Nous allons mettre fin à l’accord et nous allons nous retirer », a-t-il ajouté.

Il a expliqué cette décision par la violation présumée du traité par la Russie.

Les États-Unis ont prétendu que la Russie violait l’accord (FNI) avec le développement et le déploiement d’un nouveau missile de croisière. Aux termes du traité, il faudrait six mois pour que le retrait des États-Unis prenne effet.

D’après le président américain, les États-Unis doivent développer leurs armes.

Le journal The New York Times a annoncé vendredi que Washington envisageait de se retirer du Traité sur FNI et que le conseiller du président US pour la sécurité nationale John Bolton en informerait Moscou lors de sa visite en Russie prévue pour le début de la semaine prochaine.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait précédemment indiqué que Moscou avait des questions sérieuses à poser aux États-Unis à propos de certains «écarts» que les Américains se permettaient en appliquant le Traité.

Les agences de presse officielles russes ont cité samedi une source du ministère des Affaires étrangères ayant déclaré que la décision de Washington de se retirer du traité était motivée par « le rêve d’être la seule superpuissance mondiale ».

«Le motif principal est le rêve d’un monde unipolaire. Cela va-t-il se réaliser? Non, a déclaré une source du ministère des Affaires étrangères à l’agence de presse officielle Ria Novosti.

Elle a déclaré que la Russie « a à maintes reprises publiquement dénoncé la politique américaine visant à démanteler l’accord nucléaire ».Washington « s’est approché de cette étape au cours de nombreuses années en détruisant délibérément et progressivement les bases de l’accord », a déclaré le responsable, cité par les trois principales agences de presse russes.

Signé le 8 décembre 1987 par le président américain Ronald Reagan et le secrétaire général du Parti communiste et dirigeant russe Mikhaïl Gorbatchev, le Traité FNI visait à détruire en trois ans les missiles d’une portée de 500 à 5.500 km. En mai 1991, les conditions prévues par l’accord ont été remplies: l’Union soviétique a détruit plus de 1.700 missiles balistiques et de croisière basés au sol, et Washington s’en est débarrassé de 859.

Conclu à durée indéterminée, le Traité permet à chacune des parties de le quitter en justifiant l’indispensabilité de son geste. Ces 30 dernières années, Moscou et Washington ne cessent d’échanger des piques, s’accusant l’un et l’autre de violer le document et menaçant de s’en retirer.

Les dirigeants russes ont pour leur part confirmé à plusieurs reprises leur attachement au Traité FNI, ajoutant qu’il n’y avait jamais eu de «violation de notre part». 

http://parstoday.com/fr/news/world-i71974-nucl%C3%A9aire_les_usa_menacent_la_russie

Comments are closed.

  • Archives