site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Le président chinois, Xi Jinping (au centre) s'entretient avec ses homologues de la République de Guinée, Alpha Condé (à gauche) et de l'Afrique du Sud, Jacob Zuma (à droite), le 7 juillet 2017 en marge du G20 à Hambourg, en Allemagne. ©AFP

Le président chinois, Xi Jinping (au centre) s’entretient avec ses homologues de la République de Guinée, Alpha Condé (à gauche) et de l’Afrique du Sud, Jacob Zuma (à droite), le 7 juillet 2017 en marge du G20 à Hambourg, en Allemagne. ©AFP

Le pacte colonial, un régime d’échange imposé par les pays européens à leurs colonies depuis le 16ème siècle prévoit que la colonie ne peut importer que des produits provenant de la métropole et qu’elle ne peut exporter que vers celle-ci.

Et c’est ainsi que depuis 1961, 14 pays africains doivent déposer leurs réserves financières auprès de la Banque de France. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée Bissau, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Togo, du Cameroun, de la République Centrafricaine, du Tchad, du Congo-Brazzaville, de la Guinée Equatoriale et du Gabon.

Or la Chine qui possède 40% de la production de pétrole brut au Congo doit transiter par la Banque de France avant d’emmener des capitaux et des fonds au Congo, ce qui ferait déprécier la monnaie chinoise.

Selon Réseau International, des sources au sein du gouvernement chinois ont révélé que Pékin a donné à Paris un délai de 5 ans pour mettre fin au pacte colonial dans 6 colonies, à savoir des pays où Pékin aurait ses plus grands intérêts financiers.

https://africa24monde.com/actualite/view/pekin-donne-un-ultimatum-a-paris-mettre-fin-au-pacte-colonial-dans-6-pays-africains.html

Comments are closed.

  • Archives