site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Pepsi veut créer des chips spécialement destinées aux femmes

Pepsi veut créer des chips spécialement destinées aux femmes

Les chips, tout le monde aime ça. Mais, selon Indra Nooyi, la PDG du groupe Pepsico, chaque fois que les femmes voient ces gourmandises croustillantes dans les distributeurs automatiques ou au supermarché, même si elles en ont aussi envie que les hommes, elles sont inquiètes.

Et si le sel recouvrait vos doigts, mesdames ? Que faire si le bruit des chips qui craquent est vraiment fort et que les gens vous regardent alors, tout le monde apprenant d’un seul coup votre terrible secret : vous aussi, vous grignotez des snacks ! Indra Nooyi a LA solution : des snacks rien que pour les femmes…

PepsiCo, dont les marques incluent Cheetos, Fritos, Lay’s et Doritos, bien connues de tous serait apparemment en train de développer des snacks qui parlent aux habitudes de grignotage spécifiques à chaque sexe, selon une récente interview que Mme Nooyi a donné à Freakonomics. Enfin, il va y avoir des chips rien que pour elles ! Car, affirme-t-elle, une étude de marché a apparemment identifié des différences notables dans la façon dont les hommes et les femmes consomment les chips.

« Quand vous regardez beaucoup de jeunes gars qui mangent des chips, ils aiment leurs Doritos, et ils se lèchent les doigts avec une grande joie, et quand ils atteignent le fond du sac, ils versent les petits morceaux cassés dans leur bouche, et même les petites particules d’assaisonnement, parce qu’ils se disent « Je ne veux rien perdre de ce goût » », a dit Indra Nooyi lors d’un récent épisode du podcast Freakonomics. « Les femmes, j’en suis sûre, aimeraient faire la même chose, mais elles ne le font pas. Elles n’aiment pas trop croquer bruyamment en public. Et elles ne se lèchent pas les doigts avec gourmandise, pas plus qu’elles n’aiment verser les petits morceaux directement dans leur bouche ».

Les habitudes de consommation stéréotypées de chips par les femmes sont-elles plus hygiéniques ? Sans doute, et il suffit de regarder autour de soi pour s’en persuader. Mais, comme l’a souligné Mme Nooyi, laisser des morceaux de chips et des particules aromatisantes au fond du paquet signifie que les femmes en profitent moins que les hommes.

Il y a, en quelque sorte, un écart de saveur entre les sexes. Et cet écart, Pepsico est particulièrement désireuse, commerce oblige, de le combler… A quoi ressembleront ces snacks ? Indra Nooyi a donné une piste : « Pour les femmes, avec un faible croquant, mais sans sacrifier le goût, sans odeurs désagréables collant sur les doigts, et qu’on pourra mettre dans un sac à main ». Reste à savoir si les hommes ne les apprécieront pas non plus, qui sait ?

(Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)

Leave a Reply


  • Archives