site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


Maurice Kamto lors de la conférence de presse où il a revendiqué la victoire le 8 octobre 2018 à Yaoundé. © REUTERS/Zohra Bensemra

Maurice Kamto lors de la conférence de presse où il a revendiqué la victoire le 8 octobre 2018 à Yaoundé. © REUTERS/Zohra Bensemra

Une plainte contre Maurice Kamto au tribunal militaire de Yaoundé pour incitation a l’insurrection. La plainte a été déposée hier 9 octobre 2018 par une organisation ( L’Observatoire du développement sociétal ) de la Société civile.

C’est cette organisation de la société civile qui a déposé mardi matin 9 octobre 2018 une plainte contre Kamto Maurice et son porte-parole Kingue Paul Éric au tribunal militaire de Yaoundé.

Maurice Koulou Engoulou, président de ladite organisation, estime que le candidat du MRC à la présidentielle et son directeur de campagne se sont rendus coupables de « sédition d’appel au soulèvement populaire », lit-on dans le document dont une copie a fuité sur les réseaux sociaux.

L’Observatoire rappelle que deux jours avant le vote, le directeur de campagne du candidat du MRC avait revendiqué la victoire de son candidat et « appeler à défendre cette victoire y compris par la force le cas échéant ».

Ainsi, en portant plainte, l’observatoire exhorte le tribunal militaire à faire appliquer la loi 

Photo

Déclaration de la commission régionale de coordination de la campagne pour l’élection présidentielle du 07 octobre 2018. Faite à Bafoussam le 9 octobre et signé par SM Ibrahim BOMBO NJOYA

Photo

Par Africa24monde

https://africa24monde.com/actualite/view/presidentielle-au-cameroun-une-plainte-deposee-contre-maurice-kamto-au-tribunal-militaire-de-yaounde.html

Comments are closed.

  • Archives