site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi (D) et le vice-président américain Mike Pence (G) se sont rencontrés au Caire. ©AP

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi (D) et le vice-président américain Mike Pence (G) se sont rencontrés au Caire. ©AP

Au Caire, le vice-président américain Mike Pence a déclaré que son pays défendait, toujours, la solution à deux États pour l’affaire palestinienne. Le Président égyptien ne l’a toutefois pas cru ou néanmoins pas entièrement. Il a appelé les USA à revenir sur leur décision sur le statut de Qods. 

Le vice-président américain Mike Pence et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi se sont rencontrés au Caire. Mike Pence a déclaré que son pays défendait, toujours, la solution à deux États pour l’affaire palestinienne. 

Le président égyptien et le vice-président américain ont débattu des relations bilatérales et des questions d’ordre régional, dont la lutte contre le terrorisme, a indiqué le journal Daily Sabah.

Mike Pence a tenté de rassurer Abdel Fattah al-Sissi du soutien américain à la solution à deux États, tout en justifiant la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Qods comme capitale d’Israël.

Le vice-président américain a déclaré, lors d’un point de presse, à l’issue de cette rencontre, qu’il avait bien entendu et saisi la protestation du président al-Sissi contre la décision de Trump, protestation qu’il considère comme un  » désaccord entre deux amis ».

Le bureau de la présidence égyptienne a publié un communiqué annonçant que le président al-Sissi avait insisté sur le règlement du conflit israélo-palestinien via des négociations basées sur la solution à deux États indépendants palestinien et israélien pour la réalisation de laquelle l’Égypte ne lésinerait sur aucun effort.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/01/21/549635/Qods-alSissi-remet-en-cause-la-dcision-de-Trump-mike-pence-le-caire

Comments are closed.

  • Archives