site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


L’idéologie « Si quelqu’un vient pour te tuer, lève-toi et tue-le avant » existe bel et bien dans l’armée israélienne qui s’inspire du Talmud. Les méthodes utilisées sont, elles aussi bien réelles. Mais il faut prendre du recul, comme pour tout ce qui vient des confidences des autorités israéliennes et autres fuites du Mossad, où aucune info n’est anodine et pourrait n’être que de la pure hasbara.  RI  

**********************

Par Koushik Das

Empoisonnement par le dentifrice….. Déclenchement d’explosions via des téléphones cellulaires……. bombes larguées par des drones! Depuis sa création en 1948, Israël a mené près de 2 700 opérations « secrètes » d’assassinat au cours des 70 dernières années. Bien que beaucoup de ces tentatives n’aient pas abouti, le taux de réussite d’Israël est bien meilleur que celui des pays occidentaux.

Après une longue interaction avec les espions israéliens, le journaliste Ronen Bergman a écrit un livre intitulé « Rise and Kill First: The Secret History of Israel’s Targeted Assassinations« . Dans sa publication basée sur 1 000 interviews et des milliers de documents, Bergman raconte diverses méthodes « étranges » – adoptées par les espions israéliens au fil des ans – pour éliminer les personnalités qui, d’une manière ou d’une autre, se sont avérées être une menace pour eux.

Avant d’écrire ce livre, le journaliste israélien de 45 ans a rencontré un certain nombre d’agents du Mossad et de Shin Bet, les deux services secrets de son pays. Bergman a également interrogé des officiers supérieurs de l’armée qui auraient été impliqués dans de telles « expéditions ». Le livre de 600 pages contient suffisamment d’informations pour « surprendre » les lecteurs.

L’essence de ces missions secrètes d’Israël était: « Si quelqu’un vient pour te tuer, lève-toi et tue-le avant » (une ancienne exhortation juive du Talmud). Les officiers de l’Armée de terre soutiennent que de telles missions contribuent à éviter une guerre « coûteuse ». Ils prétendent qu’une personne mourra en un mois si quelqu’un mélange du poison dans son dentifrice. Bergman – le correspondant de renseignement du quotidien Yediot Aharonot – mentionne dans son livre que le Mossad a tué un scientifique nucléaire iranien en utilisant cette méthode. Un officier de l’armée israélienne a admis qu’ils avaient tué au moins 12 scientifiques iraniens par diverses méthodes après avoir appris que Téhéran avait secrètement mis en œuvre des programmes nucléaires. Il a en outre révélé que le Mossad avait assassiné un scientifique iranien à l’aide d’explosifs gardés dans la roue de secours de sa voiture. L’agence de renseignement israélienne a tué un autre scientifique iranien en larguant une bombe sur sa voiture à partir d’un drone artisanal.

Israël a également tué un certain nombre de dirigeants islamistes qui ont soutenu le mouvement palestinien. Fait intéressant, la publication de Bergman laisse entendre que les espions israéliens ont secrètement tué l’ancien président palestinien Yasser Arafat le 11 novembre 2004. Cependant, il n’a pas été possible pour l’auteur de raconter la mort d’Arafat dans son livre. Bergman a déclaré que la censure militaire israélienne l’empêchait de révéler les faits.

Koushik Das, basé dans la capitale indienne de New Delhi, est rédacteur en chef de nouvelles avec plus de 15 ans d’expérience. Il dirige également un blog – Boundless Ocean of Politics. E-mail: koushik@inserbia.info

Source : http://www.informationclearinghouse.info/48716.htm

Traduction : Avic– Réseau International

Leave a Reply


  • Archives