site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Des fans de football chinois arnaqués avec de faux billets pour la Coupe du Monde de la FIFA

Des fans de football chinois arnaqués avec de faux billets pour la Coupe du Monde de la FIFA

Plus de 3 500 faux billets de la Coupe du monde auraient été vendus en Chine faisant que plusieurs supporters de football chinois se sont vu refuser l’entrée à Moscou.

Trente fans de football de la municipalité de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, se sont vus refuser l’entrée dans le stade pour le match de Coupe du monde entre l’Argentine et l’Islande samedi, a rapporté dimanche le journal Chongqing Morning Post.

Plus de 90 supporters de Chongqing seront touchés pour la même raison pendant le tournoi, a déclaré un officiel de la Commission de développement du tourisme de Chongqing. Plus de 1 000 faux billets ont également été vendus à Chengdu, dans la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, a indiqué Yang Jun, directeur des voyages chez China Youth Travel au Sichuan, cité par le site d’information thecover.cn.

Tous les faux billets provenaient de l’agence de voyages russe ANJI MSK, qui a vendu plus de 10 000 faux billets pour la Coupe du monde, dont 3 500 en Chine, selon Yang.

ANJI MSK a prétendu être un vendeur de billets autorisé, ce qui n’est pas le cas, et aurait trompé les agences de voyages chinoises pour traiter avec elle. Les agences chinoises n’ont pas pu recevoir de billets même après avoir débarqué des fans de football chinois en Russie, a rapporté le Chongqing Morning Post.

Une victime d’un faux billet de la province de Guangdong, dans le sud de la Chine, surnommé Xue, a dû acheter un billet à un revendeur sur place pour entrer dans le stade, a rapporté Beijing News dimanche. Le billet, dont le prix initial était de 165 $, lui a été vendu pour plus de 10 000 yuans (1 553 $). Comme il avait planifié tout le voyage autour du match, il a dû acheter un billet à un prix aussi élevé, a dit Xue.

L’ambassade de Chine en Russie a averti sur son compte WeChat jeudi qu’ANJI MSK a falsifié ses documents et a rappelé aux fans chinois qu’ils devaient acheter des billets pour la Coupe du monde par l’intermédiaire de points de vente autorisés.

Le bureau de l’ANJI MSK à Moscou est aujourd’hui vide, a rapporté Chongqing Morning Post.

Source : Global Times

Traduction : Avic – Réseau International

Leave a Reply


  • Archives