site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


Sahel: le G5 se métastase au Maghreb

Sahel: le G5 se métastase au Maghreb

L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a suggéré, lundi à Dakar, l’élargissement du G5 Sahel à l’Algérie, au Cameroun, au Maroc, au Nigéria et au Sénégal pour devenir G5 Sahel+5.

Ce qui veut dire très clairement que l’entreprise guerrière USA/France et compagnie, qui a depuis des années affecté la région du Sahel, est promise à se métastaser et à déborder en Afrique du Nord, en Afrique centrale et sur la côte.

Il est vrai que les événements en cours en Algérie et le départ de Bouteflika, littéralement opposé à toute ingérence militaire d’Alger à l’extérieur, ont fait sauter un verrou très solide et réveiller les anciens démons. 

« L’idée du G5 Sahel est bonne en soi […], mais rien ne nous empêcherait de garder un groupe élargi qui s’appellerait G5 Sahel+5 (Mauritanie, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad+ Algérie, Maroc, Cameroun, Nigéria et Sénégal) », a-t-il indiqué.

Il a rappelé que le Sénégal, le nord du Nigéria et du Cameroun font partie du Sahel alors que l’Algérie et le Maroc ont eux aussi des frontières avec le Sahara.

« Si les pays du G5 Sahel sont regroupés avec l’Algérie, le Maroc, le Nigéria, le Cameroun et le Sénégal, la question du financement ne peut plus se poser. Les troupes d’élite de ces pays mises ensemble pourraient apporter une solution », a estimé l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères.

Le Sénégal abrite le siège de l’AFRICOM ainsi que le centre de cybersécurité occidentale, ce qui montre en effet la volonté des États-Unis d’accaparer entièrement le Sahel et de rajouter 5 pays au groupe, vu l’échec de la France dans le contrôle de l’Afrique de l’Ouest.

Le Niger fait office de base aérienne, le Mali de base terrestre avec les forces spéciales présentes sur place, et le golfe de Guinée, où les pays occidentaux ont une forte présence militaire en mer, de base maritime.

L’Afrique de l’Ouest est en train de devenir à elle seule une base militaire grandeur nature pour les Occidentaux ? L’Afrique va-t-elle devenir le terrain des règlements de compte entre les grandes puissances occidentales et émergentes du monde ? En tout cas, les plans de reconquête de l’Afrique tramés par l’administration Trump tendent à se concrétiser, mais cela se passera-t-il si facilement ? Les Ouest-Africains ont bien prouvé qu’ils ne tolèrent pas l’occupation étrangère. Quant aux Nord-Africains et aux Africains du Centre, ils sont eux aussi bien déterminés à dire non aux colonialistes.

Par Regardsurlafrique Avec Presstv

Comments are closed.

  • Archives