site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Le président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso. D. R.

Le président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso. D. R.

Sassou-Nguesso séduit par l’industrie mécanique à Constantine

Le président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso a exprimé mercredi à Constantine sa satisfaction du niveau et de la qualité de performance de plusieurs complexes spécialisés dans l’industrie mécanique dans cette wilaya. En visite à Constantine dans le cadre d’une visite d’Etat qu’il effectue depuis lundi dernier en Algérie sur invitation du président de la République Abdelaziz Bouteflika, le président de la République du Congo a manifesté un «grand intérêt» pour les perspectives offertes par ces industries qui ont connu un grand essor en Algérie.

A son arrivée dans la capitale de l’Est, Denis Sassou-Nguesso, accompagné du président de l’Assemblée populaire nationale, Larbi Ould Khelifa, du ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, du ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, s’est rendu à l’entreprise Somatel (filiale de l’Entreprise nationale de matériel de travaux publics d’Aïn Smara ENMTP), où il a assisté à un exposé portant sur les capacités de production de cette unité qui emploie 800 personnes. Issue de la restructuration de la Sonacome, l’ENMTP est spécialisée dans le développement de tous les volets liés à l’industrie et à la distribution de matériel de travaux publics et de mécanique, en fournissant du matériel à des marques étrangères avec de la main d’œuvre locale.

D’après les informations présentées au président congolais sur place, cette entreprise a convenu d’un accord avec son partenaire espagnol en orientant 75% de sa production vers le marché algérien et en consacrant 25% à l’exportation.

Au cours de sa visite à l’entreprise publique de gerbage et de manutention (German), dans la même région, spécialisée dans la production de pièces de rechange de haute qualité technologique et mécanique en ayant recours à la sous-traitance, Denis Sassou-Nguesso a eu droit à un exposé détaillé sur les étapes de fabrication de ce genre de pièces, et ce, après avoir visité les différents ateliers de cette entreprise.

L’hôte de l’Algérie a également visité l’entreprise des tracteurs agricoles (Etrag) dans la région d’Oued Hamimime, à El-Khroub, dont la capacité de production atteint actuellement 4 000 tracteurs sous les marques Cirta et Massey Fergusson (fabriquée en collaboration avec un partenaire américain), révélant un grand intérêt à l’exposé qui lui a été présenté par les responsables de l’entreprise qui aspire dans le cadre du partenariat algéro-américain à consacrer 15% des tracteurs Massey Fergusson à l’exportation. Les responsables de cette entreprise ont également évoqué l’objectif de réserver 60% du taux d’intégration globale de ces tracteurs au marché local et national, et ce, à l’horizon 2009, en sus de négociations avancées avec le partenaire américain pour exporter ce matériel à destination de nombreux pays africains.

Sur place, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, a soutenu que l’Etat assurera la maintenance du matériel qui sera exploité vers les pays africains.

Après s’être enquis des potentialités et des moyens de l’industrie militaire lors de sa visite au complexe des industries militaires d’Aïn Smara, le président congolais a profité de sa présence à Constantine pour effectuer une visite touristique dans cette ville en se rendant au palais Ahmed-Bey et à la maison de la culture Malek-Haddad, avant d’assister à une soirée artistique programmée à la grande salle des fêtes Ahmed-Bey.

R. E.

Leave a Reply


  • Archives