site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique. On dévoile ce dont les autres ne parlent pas.


Cameroun : nouveau stratagème US

Cameroun : nouveau stratagème US

Après l’échec de la tentative de démembrement du Cameroun sous le prétexte de la crise anglophone, les États-Unis semble penser à changer de stratégie.

Au Cameroun, après l’échec de la tentative de démembrement du Cameroun sous le prétexte de la crise anglophone, les États-Unis sont visiblement sur le point d’effectuer un changement pas de stratégie mais de tactique.

Et c’est ce qui a interpellé le gouvernement camerounais qui a procédé à la formation de 1 000 policiers et gendarmes à la lutte contre les engins explosifs improvisés. Le Cameroun se trouve visiblement dans la viseur des groupes terroristes ou mieux dit de leurs commanditaires qui après avoir perdu le  » conflit linguistique » se mettent à « daechiser » le territoire camerounais.

D’après M. Mbarga Nguelé, délégué général à la sûreté nationale du Cameroun , la formation a permis aux forces de défense et de sécurité du Cameroun d’être outillées dans la lutte contre le terrorisme et plus particulièrement contre le Boko Haram et les sécessionnistes anglophones. en effet il y a quelques jours  Un convoi de l’armée Camerounaise a été piégé par Boko Haram à Kolofata dans la région de l’extrême nord.

Alors qu’un convoi de l’armée camerounaise procédait au contrôle de routine sur la route de la zone de kolofata, la vigilance de ce dernier a fait éviter le pire. Mis sous terre parles terroristes du Boko Haram, L’engin a été déterré et désamorcé par les soldats démineurs camerounais sans inquiétudes. cet

Mais qui fournit ce genre d’engin aux fauteurs de troubles ? Ceux-là même qui en ont fourni aux rebelles syriens. En effet, le plan américain on le connaît bien : armer les cellules et des milices terroristes, comme c’est le cas d’ailleurs de Daech et d’autres groupes terroristes au Moyen-Orient pour ensuite les déclencher une guerre civile et mener des attaques contre les forces militaires étatique à la faveur d’une crise à l’argument linguistique qui n’a pas su aboutir.

A l’heure qu »‘ils les « médias mainstream » se focalisent sur ce qu’ils appellent une crise humanitaire sans précédent dans les région anglophone . Ils omettent de dire que cette crise ce sont sans doute aux tenants du fédéralisme et autres version du démembrement des Etats qui revient la faute.

Entre temps, ces mêmes médias oublient de dire que l’Etat accélère ses distributions d’aides aux victimes du projet séparatiste à l’ouest du Cameroun.

Par Regardsurlafrique Avec Presstv

Comments are closed.

  • Archives