site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Togo Ces 10 personnalités qui dirigent le pays aux côtés de Faure Gnassingbé|© OEILDAFRIQUE/Montage

Togo Ces 10 personnalités qui dirigent le pays aux côtés de Faure Gnassingbé|© OEILDAFRIQUE/Montage

Togo: Ces 10 personnalités qui dirigent le pays aux côtés de Faure Gnassingbé

Arrivé au pouvoir en 2005, aux lendemains de la disparition de son géniteur, Eyadema Gnassingbé qui avait passé trente-huit ans à la tête du Togo, Faure Gnassingbé vient d’être élu pour un troisième mandat à la tête du Togo.

Face à une opposition mal organisée et qui manque de stratégie claire pouvant lui permettre de venir à bout de la machine électorale du régime en place depuis près d’un demi-siècle, Faure Gnassingbé ne cesse de consolider son pouvoir grâce à des hommes et femmes de confiance et grâce à une nouvelle génération d’hommes d’affaires emportés par le message d’émergence que véhicule le président togolais.

Plusieurs personnalités travaillent depuis plus d’une décennie pour permettre au président togolais, Faure Gnassingbé de dérouler ses actions à la tête du Togo et d’affermir son pouvoir décrié durant le premier mandat mais qui a connu une relative appréciation durant le deuxième. En dehors du soutien certain de l’armée togolaise, il n’y a pas de pouvoir sans armée, Faure Gnassingbé a à ses côtés plusieurs hommes et femmes de confiances qui dirigent le Togo avec lui. Dans le lot, on peut en ressortir une dizaine.

Victoire Tomegah-Dogbé

Victoire Tomegah-Dogbé, Directrice de cabinet et ministre dans le gouvernement

Victoire Sidemeho Tomegah-Dogbé a rejoint la barque de Faure Gnassingbé depuis le premier mandat. Et déjà en septembre 2008, elle a été nommée ministre chargé du Développement à la base. Parallèlement, Victoire Dogbé assumera les fonctions de Directrice de cabinet du Président de la République. Au fil des mois, Mme Tomegah-Dogbé a gagné la confiance du chef de l’Etat et dans les gouvernements qui ont suivi, elle a reçu encore plus de garde avec un département ministériel de plus en plus renforcé. Au point de faire dire à certains qu’il s’agit d’un super ministère.

Depuis, Mme Dogbé a abattu un grand travail au développement à la base et a réussi à donner une base au parti au pouvoir dans la préfecture de Vo (Sud-est Togo), préfecture dont elle est originaire. D’ailleurs, lors des élections législatives de 2013, elle s’est portée candidat dans cette zone et a réussi à arracher un siège pour le compte du parti de Faure Gnassingbé. Elle est restée Directrice de cabinet de Faure Gnassingbé depuis 2008 et a toujours gardé le ministère du Développement à la base où sont exécutés tous les projets et programmes concernant les jeunes.

Charles Debbasch

Charles Debbasch, l’éternel Conseiller

Le professeur Charles Debbasch, Français ou Togolais, c’est selon, est un puissant conseiller de Faure Gnassingbé. Il était déjà là sous le père et a été l’un des artisans de l’arrivé de Faure Gnassingbé au pouvoir. Au sein du régime, il est perçu comme étant une personne ayant le dernier mot avant la prise de certaines décisions par Faure Gnassingbé. Un ancien ministre confie d’ailleurs qu’il est incontournable dans la définition de certaines stratégies. Il est celui qui examine la capacité de ceux qui travaillent autour de Faure Gnassingbé.

Dans plusieurs dossiers où le pouvoir s’est trouvé en difficulté, les informations ont fait état de ce qu’il est celui qui sort les solutions miracles. Sa voix reste importante dans la gouvernance de Faure Gnassingbé et il sera difficile de s’en débarrasser malgré les récurrentes critiques de l’opposition. Aux yeux des opposants, il est le spécialiste des coups tordus du régime cinquantenaire.

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou

Sélom Klassou, chef des barons du Sud et finalement Premier ministre

Le nouveau Premier ministre, Komi Sélom Klassou est l’un des pontes du régime de Faure. Considéré comme l’un des caciques de l’ancien parti, le Rassemblement du peuple togolais (RPT) que Faure Gnassingbé a dissout, Sélom Klassou a réussi à s’imposer le nouveau parti UNIR dans la préfecture de Haho. Autrefois bastion de l’opposition, la Préfecture de Haho a complètement basculé lors des élections législatives de 2013 où le parti au pouvoir a fait un carton plein. Pour beaucoup, Sélom Klassou est l’artisan de cette percée.

Alors député et Premier vice-président du Parlement, M. Klassou faisait partie de l’aile du régime qui est réfractaire à toute idée d’alternance. Plusieurs fois, il est accusé d’avoir été l’un des artisans de l’échec des réformes politiques limitant les mandats présidentiels. Finalement, il sera finalement nommé Premier ministre le 05 juin 2015. Il se trouve actuellement à la tête du gouvernement, à côté du chef de l’Etat.

Gilbert Bawara, l’un des plus fidèles des fidèles

Gilbert Bawara

Militant du RPT à la base, Gilbert Bawara n’a pas été vraiment connu sous le régime d’Eyadema Gnassingbé. Mais avec Faure Gnassingbé, Gilbert a pris des grades changeant des postes ministériels depuis 2007. Du ministère de la Coopération, au ministère de l’Aménagement du territoire passant par le ministère de l’Intérieur, M. Bawara est actuellement ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administratives dans le nouveau gouvernement.

Gilbert Bawara a toujours œuvré pour le maintien du pouvoir de Faure Gnassingbé. Lors de la présidentielle de 2010, l’homme avait pris la défense du président en défendant son bilan. Après avoir passé deux ans comme conseiller à la Présidence, Faure Gnassingbé l’a nommé ministre de l’Administration territoriale où il organisera deux élections majeures, les législatives de juillet 2013 et la présidentielle d’avril 2015. A tous points de vue, Gilbert Bawara a contribué à l’affermissement du pouvoir de Faure Gnassingbé. Il est d’ailleurs considéré comme l’un des plus fidèles des fidèles. Faure Gnassingbé demanderait son avis sur tout ce qu’il entreprend.

Solitoki Esso

Solitoki Esso, extrémiste du RPT et désormais en charge des Affaires présidentielles

L’ancien secrétaire général de l’Ex parti au pouvoir, Esso Magnime Solitoki continue de peser dans l’entourage de Faure Gnassingbé. L’homme, très mécontent de la dissolution du parti politique laissé  par Gnassingbé Eyadema aurait bien voulu que l’ordre ancien continue de régner. A quelque chose, malheur est bon, le ministre des Affaires présidentielles cherche encore à être au plus près de l’action du chef de l’Etat. Il est l’un des anciens barons qui est encore écouté par Faure Gnassingbé. Certains disent d’ailleurs qu’il a une certaine influence sur le chef de l’Etat. Bonne ou mauvaise.  D’aucuns avancent qu’il a d’ailleurs pesé de tout son poids dans la nomination du nouveau Premier ministre.

Yark Damehame, le colonel ministre de la Sécurité

Col. Yark Damehame

Damehame Yark, officier supérieur de l’Armée togolaise a fini par rentrer dans le rayon immédiat de Faure Gnassingbé. Grâce au départ à la retraite de plusieurs de ses aînés, l’ancien Chef de renseignement sous la dictature de Gnassingbé Eyadema s’est racheté d’abord en devenant Directeur de la Gendarmerie où il a fait un travail professionnel; puis ministre. Militaire de son état, Damehame Yark est celui qui veille à l’intégrité du pouvoir. En duo avec le ministre de l’Administration territoriale, ils ont réussi à réduire les manifestations de l’opposition qui font écho à la suite des débordements et des regroupements insignifiants. Les intimidations par l’exposition de la force et l’équipement des agents de sécurité ont dissuadé  les partisans de Jean-Pierre Fabre qui ont voulu, en un moment donné, revendiquer une certaine victoire à l’élection présidentielle de 2015.

Le Ministre togolais des Affaires Etrangères Robert Dussey

Robert Dussey, diplomate 2.0 dans l’équipe de Faure Gnassingbé

Le ministre Robert Dussey, professeur dans les universités et Conseiller diplomatique de Faure Gnassingbé depuis longtemps, a pris en 2013 les rênes de la diplomatie togolaise à laquelle il essaie d’imprimer un nouveau dynamisme. Pour une fois, la diplomatie togolaise est sentie dans ses différentes activités surtout avec le volet économique.

Cette diplomatie active et de proximité était menée depuis par Robert Dussey aux côtés du chef de l’Etat avant même sa nomination au poste de ministre des Affaires étrangères. Une diplomatie qui a permis de polir l’image du régime togolais auprès des partenaires et des pays amis. Depuis son arrivée au poste, il continue de vendre l’image d’un Togo en développement et d’un président visionnaire à travers le monde. Une diplomatie qui doit permettre au pouvoir de se racheter après plusieurs années de mise à l’écart. Un rôle que le Professeur Dussey est en train de remplir lors de ses multiples voyages.

Felix Kadangha Abalo

Félix Kadanga, le bras armé du régime de Faure

Le général Abalo Kadanga, autrefois colonel a montré sa fidélité pour le régime de Faure Gnassingbé depuis fort longtemps. L’homme était déjà présent en avril 2009 lorsque le pouvoir de Faure était en danger avec la tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Il était celui qui s’est rendu dans la maison de Kpatcha Gnassingbé pour l’arrêter.

Le colonel sera récompensé quelques années plus tard et sera promu général puis nommé chef d’Etat-Major général des Forces armées togolaises (FAT). Comme on le dit, il n’y a pas de pouvoir sans armée et le général Katanga est l’un de ceux qui œuvrent pour que le pouvoir de Faure Gnassingbé tienne.

Dama Dramani

Dama Dramani, Président de l’Assemblée nationale mais pas seulement…

Militant du parti au pouvoir depuis les premières heures, Dama Dramani, plusieurs fois ministre avant de devenir député depuis 2007 a été le président du Groupe parlementaire du RPT jusqu’en 2013. Aux lendemains des élections législatives de juillet 2013, l’homme sera élu président de l’Assemblée nationale. Là encore, c’est une récompense pour le travail de dévouement au régime. Il a été celui qui a défendu les positions du pouvoir à l’Assemblée et continue de préserver ses acquis depuis qu’il est à la tête de l’institution.

Germain Meba, homme d’affaires et super fan de Faure Gnassingbé

Germain Essohouna Meba

Dans le lot de ceux qui aident Faure Gnassingbé à conserver son pouvoir et de ceux qui l’aident à diriger, il y a plusieurs hommes d’affaires. Mais celui qui s’est engagé ouvertement et énergiquement est Germain Essowouna Meba. Le directeur de CIB-INTA avait créé en 2009, une association de soutien pour Faure Gnassingbé lors de la présidentielle de 2010. L’homme s’est ensuite porté candidat aux élections législatives de  2013 et a été élu député dans la Kozah (Nord Togo).

Mais l’homme d’affaires laissera sa place à un suppléant. Il a ensuite été porté à la tête de la Chambre du Commerce et d’industrie du Togo. Il est aussi dit de lui qu’il est le milliardaire dans le cercle de Faure Gnassingbé.

Bien d’autres personnalités togolaises comme étrangères constituent des soutiens à la conservation du pouvoir de Faure Gnassingbé depuis 2005. Elles sont dans plusieurs domaines de la société togolaise.  

© OEIL D’AFRIQUE

http://oeildafrique.com/togo-ces-10-personnalites-qui-dirigent-le-pays-aux-cotes-de-faure-gnassingbe/

Comments are closed.

  • Archives