site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Trump, Sissi, MBS, MBZ, révélations en cascade : qui cherche à dégommer qui ?

Trump, Sissi, MBS, MBZ, révélations en cascade : qui cherche à dégommer qui ?

En politique, il est toujours intéressant de considérer les révélations dans une perspective élargie, en prenant en compte, non seulement leur contenu, mais aussi ceux qui alimentent ce contenu et les raisons qui les animent. Sissi, MBS et MBZ vont vivre des temps difficiles dans les jours à venir, rejoignant en cela leur ami Trump dont on savait déjà qu’il était la cible N° 1 de certaines factions à Washington. Alors, qui est derrière les révélations de « Fire and Fury » ?    RI  

********************************

Décidément Trump et sa clique de Talmudistes trainent une poisse quasi surnaturelle. On a vu comment les Palestiniens se sont révoltés contre sa décision de leur voler leur capitale spirituelle symbole de leur identité pour la donner à ses coreligionnaires.

Mais le second coup de gourdin qui vient d’assommer Trump et son équipe de comploteurs, c’est la publication de « Fire and Fury » et la mise à nu du « Jardin secret » de Trump et de son mignon de gendre, lequel est très apprécié par MBS. En effet le livre qui est en train de crever tous les plafonds de vente aux Etats-Unis, dévoile que MBS, Sissi, MBZ faisaient partie du complot qui voulait brader Jérusalem, tout en prétendant le contraire devant leurs opinions publiques… comme d’habitude !

Comme un malheur ne vient jamais seul dit-on, le New York Times vient de publier il y a 48 h des enregistrements audio où on entend un responsable des média auprès de Sissi, donner des instructions à des journalistes-stars des média égyptiens. Cet officier qui appartient au service de guerre psychologique de l’armée et que Sissi a fait venir auprès de lui pour s’occuper de la manipulation des médias égyptiens, a demandé à ces agents journalistes d’accréditer l’idée du droit des Sionistes à Jérusalem.

L’article du NYT:

https://www.nytimes.com/2018/01/06/world/middleeast/egypt-jerusalem-talk-shows.html?ribbon-ad-idx=11&rref=homepage

Sissi va être un grand perdant dans cette affaire dans la mesure où il traine au moins 2 casseroles gravissimes derrière lui. La 1ère c’est que sa mère (que Dieu ait son âme) dit-on était de religion juive ce qui n’est ni un tort, ni une chose condamnable. Ce qui a accrédité encore plus cette rumeur, c’est que l’oncle maternel de Sissi vit toujours en Israël et est membre de la Knesset. Il fut aussi un combattant d’une organisation terroriste sioniste (Haggana ou Irgoun). Mais ce qui a été loin de rendre service à l’image de marque de Sissi, c’est son arrivée au pouvoir après le coup d’état qu’une équipe de militaires égyptiens a réussi avec l’aide de la CIA et du Mossad …

Après la réussite de ce coup d’Etat, les Israéliens, bavards et orgueilleux comme d’habitude, n’ont pas pu cacher leur joie et leur fierté à l’arrivée de ce coreligionnaire au pouvoir suprême d’un pays qu’ils considèrent être leur ennemi depuis les Pharaons. Pour quitter le cas Sissi et passer à autre chose, laissez-moi vous dire qu’à moyen terme la carrière de Sissi n’est pas assurée. Il vient d’empêcher le Gal Chafik de se présenter aux prochaines élections présidentielles.

La 2ème casserole c’est que dans les milieux internationaux du renseignement, Sissi est connu pour avoir eu une carrière protégée par la CIA et le Mossad depuis son entrée à l’académie militaire et jusqu’à ses stages aux Etats-Unis. Voir le lien vers l’article du NYT qui a livré au public les enregistrements audio concernant les contacts effectués par l’officier de guerre psy attaché au service de renseignement de la présidence égyptienne avec des journalistes-phare égyptiens.

Le dessous des Cartes

En savoir plus sur http://reseauinternational.net/trump-sissi-mbs-mbz-revelations-en-cascade-qui-cherche-a-degommer-qui/#PZpdk8rF5Grm6GXY.99

Leave a Reply


  • Archives