site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Les soldats français arrivent dans la base aérienne d’Amari en Estonie, le 20 mars 2017. ©AFP

Les soldats français arrivent dans la base aérienne d’Amari en Estonie, le 20 mars 2017. ©AFP

Un avion, avec à son bord une cinquantaine de soldats français, a atterri le lundi 20 mars au matin en Estonie. C’est le premier contingent d’une troupe de 300 soldats qui devrait rejoindre le flanc oriental de l’OTAN en Europe.

Le commandant du contingent français, le colonel Michel de Mesmay, a déclaré que les soldats français allaient d’abord tester leur interopérabilité avec l’armée britannique et l’armée estonienne pour améliorer leur niveau.

Vendredi 17 mars, plus de 200 soldats britanniques sont arrivés en Estonie. Au total, 800 soldats britanniques seront déployés en Estonie dans le cadre du renforcement d’un bataillon multinational de l’OTAN en Europe de l’Est.

Des contingents multinationaux de l’OTAN se préparent à lancer une opération prévue à la mi-avril.

Lors de son sommet de Varsovie, qui a eu lieu en juillet dernier, l’OTAN a décidé de déployer quatre bataillons multinationaux en Pologne, en Lituanie, en Lettonie et en Estonie, suite à la demande de ces pays qui se disent préoccupés par le rattachement de la Crimée à la Russie, en 2014. Cependant, la Russie a démenti, à plusieurs reprises, toute ambition d’expansion territoriale et accuse l’OTAN de vouloir l’encercler en renforçant sa présence en Europe de l’Est.

http://www.presstv.ir/DetailFr/2017/03/21/515146/colonel-Michel-de-Mesmay-Varsovie-Estonie-Russie-France-Europe-Otan-Crime-soldats

Leave a Reply


  • Archives