site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Des militaires rebelles ont discuté avec des responsables hauts placés américains sur un potentiel coup d'État pour faire tomber le gouvernement de Nicolas Maduro. ©AFP

Des militaires rebelles ont discuté avec des responsables hauts placés américains sur un potentiel coup d’État pour faire tomber le gouvernement de Nicolas Maduro. ©AFP

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères a confirmé que des responsables américains avaient rencontré, en secret, des militaires vénézuéliens rebelles pour mener un coup d’État contre le gouvernement de Nicolas Maduro.

Selon le journal américain The New York Times citant des sources US et vénézuéliennes, l’administration de Donald Trump avait participé à des discussions avec des officiers rebelles de l’armée du Venezuela afin de renverser le gouvernement de Nicolas Maduro.

Il indique que plusieurs échanges ont eu lieu entre l’administration Trump et eux au cours de l’année passée.

« Nous dénonçons devant le monde les plans d’interventions et le soutien aux conspirations militaires du gouvernement des États-Unis contre le Venezuela. Dans les médias américains eux-mêmes, des preuves nouvelles et grossières sont révélées », a réagi sur Twitter le ministre des Affaires étrangères vénézuélien, Jorge Arreaza.

En vertu de l’article paru par The New York Times, au moins trois groupes séparés issus des forces armées vénézuéliennes sont impliqués dans le coup d’État contre Nicolas Maduro. Trois tentatives de coup d’État ont été menées en été 2017, en mars et mai 2018 contre son gouvernement, mais aucune n’a réussi.  

Donald Trump avait suscité la colère de Caracas et un tollé en Amérique latine en évoquant, à l’été 2017, une « possible option militaire » au Venezuela. La question d’échanges secrets avec des militaires rebelles est particulièrement sensible étant donné la longue histoire d’interventions secrètes des États-Unis en Amérique latine.

Le gouvernement vénézuélien affirme que l’attentat qui a visé Nicolas Maduro le 4 août à Caracas a été mené avec deux drones chargés d’explosif, et «planifiée et exécutée depuis le territoire des États-Unis».

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/09/09/573630/Venezuela-USA-complot-coup-dtat-Nicolas-Maduro-Trump

Comments are closed.

  • Archives