site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


Le président Xi Jinping, dont son modèle est le président russe Vladimir Poutine | Ph: Capture écran

Le président Xi Jinping, dont son modèle est le président russe Vladimir Poutine | Ph: Capture écran

Une démonstration de force de l’armée pour son 90e anniversaire. La Chine dispose de la première armée du monde en termes d’effectifs, avec 2 millions d’hommes sous les drapeaux. 

«La Chine continue de s’armer plus vite que les autres pays» au point de rattraper les Occidentaux, affirme le très sérieux Institut international pour les études stratégiques de Londres dans son rapport annuel. «La supériorité technologique militaire de l’Occident, qui était considérée comme acquise, est même de plus en plus contestée», souligne aussi John Chipman, le directeur de l’IISS. 

Pékin a dépensé l’an dernier 145 milliards de dollars pour sa défense, loin derrière les Etats-Unis dont le budget militaire est quatre fois supérieur, mais nettement plus que la Russie (troisième budget mondial avec 58,9 milliards de dollars, pensions comprises), l’Arabie Saoudite (56,9), le Royaume-Uni (52,5) ou encore la France (47,2).

Inlassablement, depuis des décennies, la Chine investit dans ses capacités militaires. Depuis 2012, ses dépenses en matière de défense sont passées devant celles de l’Europe, rappelle l’Institut international pour les études stratégiques de Londres (IISS) dans son rapport annuel

Mardi 1er août, la Chine célèbrera le 90e anniversaire de la création de son Armée populaire de libération. Dès ce dimanche, un impressionnant défilé militaire s’est déroulé dans le nord du pays, sur le plus grand camp militaire d’Asie, sous les yeux du président Xi Jinping.

Cet immense défilé a été annoncé quelques heures seulement avant l’ouverture de la parade et aucun média étranger n’a été autorisé à y assister. Le président Xi Jinping, qui portait un treillis militaire pour l’occasion, a passé en revue ses troupes.

12 000 soldats ont défilé, une centaine d’avions militaires ont survolé le ciel, et des hélicoptères ont même formés le nombre « 90 » dans les airs. Une démonstration de force qui s’est terminée par la présentation d’une nouvelle génération de missiles intercontinentaux, les Dongfeng 31 AG, capables de frapper des cibles jusqu’à 11 000 km.

Dans un discours prononcé devant ses troupes, Xi Jinping a appelé son armée à « servir indéfectiblement le Parti communiste chinois » et à se « tenir prête pour combattre tout envahisseur. » En direct sur la télévision d’Etat, un spécialiste commente : « une armée forte est l’épine dorsale d’un pays fort ».

Dans quelques mois se tiendra le congrès du Parti communiste chinois qui doit renouveler l’équipe dirigeante du pays. Ce défilé était aussi l’occasion pour Xi Jinping de rappeler qu’il est le seul homme fort sur laquelle la Chine peut compter.

Par Africa24monde Avec Sources

Leave a Reply


  • Archives