site de réflexion et de réinformation sur l'Afrique, toute la vérité sur l'Afrique


l’aéroport de Jizane frappé, des pertes saoudiennes considérables

l’aéroport de Jizane frappé, des pertes saoudiennes considérables

Yémen: l’aéroport de Jizane frappé, des pertes saoudiennes considérables

L’armée saoudienne a subi un nouveau revers après le tir d’un missile yéménite contre l’aéroport national de Jizane.

Selon des sources yéménites citées par le correspondant d’AlManar, l’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont bombardé mardi matin l’aéroport de Jizane par un missile balistique de type Qaher1.

Le vice-prince héritier et ministre saoudien de la Défense, Mohammad ben Salmane, s’est immédiatement rendu à l’hôpital de Jizane pour rehausser le moral de l’armée saoudienne.

Un bon nombre de soldats saoudiens ont été tués et blessés suite à cette frappe yéménite.

Ben Salmane a également visité un hôpital de campagne dans cette région, l’hôpital public de Jizane étant saturé par les morts saoudiens.

Il est à noter que l’aéroport de Jizane a été transformé après le début de la guerre saoudienne contre le Yémen (26 mars 2015) en une piste de décollage pour les avions de chasse saoudiens menant des raids au Yémen.

9 militaires saoudiens tués à la frontière

Entre-temps, 9 militaires saoudiens ont été tués mardi dans deux opérations menées par les forces yéménites à Jizane et Najrane.
Selon une source yéménite citée par l’agence Khabar, trois soldats saoudiens ont été tués par des snipers dans la région saoudienne de Khoba, et six autres ont trouvé la mort dans une base à Najrane (sud de l’Arabie) suite à des tirs de roquettes en provenance du Yémen.

Black Water se retirer de Taez

Dans ce contexte, la société américaine de recrutement de mercenaires Black Water a décidé de se retirer du Front al-Omari à Taez (sud-ouest) après avoir essuyé des pertes considérables, a rapporté mardi soir l’agence yéménite Saba’.
7 de ses mercenaires ont été tués, 39 autres blessés et 3 sont portés disparues suite à des affrontements avec les combattants de l’armée et d’Ansarullah qui ont sécurisé il y a quelques jours la chaine montagneuse d’AlOmari à Taez.

Les mercenaires de Black Water dépêchés par les Emirats au Yémen supervisaient les forces d’élite émiraties déployées au sud du pays. 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=285008&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1

Leave a Reply


  • Archives